Grand Prix de Pau 2019

FFSA GT4 Pau 2019 1 min

Les pilotes d'Alpine A110 GT4 qui disputeront les épreuves

fiche pilotes 2 A110GT4 FFSA min

POUR VOIR OU REVOIR LES RESULTATS DE VENDREDI, CLIQUEZ ICI

ET CONCERNANT CEUX DES QUALIFICATIONS, CLIQUEZ ICI

RENDEZ-VOUS DIMANCHE POUR LA SECONDE COURSE A 13H42.

FFSA GT4 course2


FFSA GT4 course1

4 ALPINE aux 4 premières places sur la grille de départ !!

A110 GT4 Pau C1 grille

A110 GT4 Pau RC 35

REVOIR LA COURSE 1


RESULTATS DES QUALIFICATIONS

FFSA GT4 Pau 2019 2

FFSA GT4 qualifs1

4 Alpine terminent dans le TOP 5 aux quatre premières places. Une grille d'enfer pour la course de cette nuit!!!

Communiqué:  Poles records pour Ferté et Guilvert

Les pilotes Bronze de la catégorie Pro-Am étaient les premiers à l’œuvre. Resté plus longtemps en piste pendant que ses adversaires, Alain Ferté s’emparait de la pole position en 1’21’’519 face à Robert Consani (Speed Car), Stéphane Lémeret (CMR) et Rudy Servol (CMR), grands animateurs du début de séance.

Une fois au volant, les Gold et Silver ne tardaient pas à battre la nouvelle référence du tracé établie par Alain Ferté dans leur quête de la pole du dimanche.

Grégory Guilvert était le premier à frapper avant de s’adjuger la première place sur la grille de la course 2 en 1’20’’811. Malgré leurs efforts, Simon Gachet (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) et Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing) restaient derrière le Champion de France FFSA GT en titre. Le quinté de tête était complété par Soheil Ayari (Alpine A110 GT4 / CMR) et Jim Pla (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team).

  • Alain Ferté #35 (Bodemer Auto) termine en tête suivi de
  • Robert Consani #8 (Speed Car) 2ème puis de
  • Stéphane Lemeret #36 (CMR) 3ème et
  • Rudy Servol #111 (CMR) 4ème

FFSA GT4 qualifs2

Les résultats de la deuxième séance de qualifications sont moins incisifs. Néanmoins 2 Alpine se placent dans le TOP5.

Communiqué: Lambert et Simonet dominent en Am

Dans la séance réservée aux équipages engagés en Am, Julien Lambert se portait rapidement aux commandes. Face au retour de Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport), Julien Lambert enfonçait le clou en 1’22’’665 pour sceller la pole dans la catégorie et la cinquième place au classement cumulé des deux séances. Derrière, Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) prenait la troisième position devant Didier Dumaine (Posche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) et Sylvain Caroff (Ginetta G55 GT4 / Schatz-Lestienne Racing).

Dans les dernières minutes marquées par la sortie de Thomas Hodier (Ginetta G55 GT4 / Arkadia by K-Worx) et l’arrivée des premières gouttes de pluie, Valentin Simonet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) ravissait le meilleur temps et la pole Am de la deuxième course à son équipier Shahan Sarkissian (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) et Nicolas Gomar (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events).

  • Vincent Beltoise #919 (Mirage Racing) 3ème
  • Soheil Ayari #9 (CMR) 4ème 

Classement Pro-Am + Am   chrono bleu min,   Classement Pro-Am chrono bleu min ,   Classement Am  chrono bleu min.

A110 GT4 Pau RC 35 76 paddock min A110 GT4 Pau CMR 111 paddock min A110 GT4 Pau Q 1 min

Alain Ferté (Alpine A110 GT4 / Bodemer Auto) : « Je n’avais pas d’autres solutions que de rester plus longtemps en piste comme je n’arrivais pas à avoir un tour clair même quand je relâchais. J’ai donc dû attendre d’être seul pour pouvoir m’exprimer alors que mes pneus étaient déjà partis en vacances. La voiture est au top, l’équipe aussi, mais nous verrons bien ce qu’il se passera ce soir comme la course reste d’être très différente dans la nuit et sous la pluie ! »

Classement A110GT4 Pau 2019 EL qualifs

A110 GT4 Pau Q 1 min A110 GT4 Pau Q 2 min A110 GT4 Pau Q 3 min
A110 GT4 Pau Q 4 min A110 GT4 Pau Q 5 min A110 GT4 Pau Q 6 min
A110 GT4 Pau Q 7 min A110 GT4 Pau Q 8 min A110 GT4 Pau Q 9 min

ARTICLES RECENTS

Alpine news WEC GT4 AEEC 2019 mai 17 2 Alpine A110 GT4 RC Georges Kaczka min  
 Alpine fait son retour en Rallye. Une A110 nouvelle génération survitaminée verra le jour au second semestre 2019. Les perspectives futures d'Alpine...  George Kaczka, patron d’Energy Racing Team supervise l’engagement des Alpine A110 GT4/Rédélé Compétition sur la scène internationale et Bodemer Auto en France  
suite suite suite
17/05/2019 18/05/2019 ../2019

Journee Test Le Mans min A110 GT4 Nogaro 2019 C2 n616 min Diffusion TV PAU19
 Nicolas Lapierre, André Négrao et Pierre Thiriet participeront à la journée test des 24h du Mans le 2 juin sur l'A470.  Mirage Racing a confirmé Ludovic Cochet comme second pilote de l'équipe A110 n°616. Il se battra aux côtés de Philippe Haezebrouck . 
 NoA et France 3 Nouvelle Aquitaine s’associent au Championnat de France FFSA GT pour retransmettre en direct les deux courses disputées à l’occasion du Grand Prix de Pau.
   communique suite
14/05/2019 15/05/2019 MAJMise à jour 16/05
15/05/2019

Alpine A110GT4 felin Pau min photo menu GT4F 2018 05 PAU 08 min
 Interview de Pierre-Alexandre Jean à quelques jours des épreuves FFSA GT de Pau.   Ajout de photos d'A110 Cup prises lors des premières épreuves de la coupe  AEECAlpine Elf Europa Cup à Nogaro.  Pour la seconde épreuve du championnat FFSA GT4 à Pau les pilotes sont d'attaque!
Programme.
Liste des engagés.
suite suite suite
07/05/2019 07/05/2019 14/05/2019    MAJMise à jour 16/05

WEC Spa Francorchamps 2019 min fiche vainqueurs courses Affiche GPPAU19 min
 7ème podium consécutif pour Nicolas, André et Pierre.  EGTS European GT Series à Brands Hatch. Eric Mouez , David Loger #48 (CMR) et Alain Ferté , Grégoire Demoustier #35 (Rédélé Compétition) montent sur le podium. FFSA GT4 France logoProgramme   
suite suite  
04/05/2019 05/05/2019 06/05/2019

photo menu Alpine A470 news Spa Francorchamps min1 European GT4 challenge min
 Ajout de photos d'A110 GT4 prises lors des premières épreuves du championnat FFSA GT4 à Nogaro.  Retour en Europe de Signatech Alpine Matmut pour le sprint final !logo WEC

 Le challenge Pit Stop est lancé dès les épreuves de Brands Hatch en European GT Series.
Liste des engagés provisoires     Programme

suite suite suite
29/04/2019 30/04/2019 02/05/2019

SUITE DES ARTICLES, 2019 ET ANNEES PRECEDENTES

Nelson Panciatici (Alpine), le plus rapide en LM P2 lors de la Journée Test

Nelson Panciatici, pilote de l'Alpine A470 #35 de l'équipe Signatech Alpine Matmut, est revenu sur sa performance du jour. En effet, le Français a réalisé le meilleur temps de la catégorie LM P2 en 3'28"146.

Alpine A470 Le Mans journee test 1

C'était attendu. Vous avez été plus vite cette année et tous les records en LM P2 ont été battus car les voitures sont plus puissantes maintenant avec ce nouveau réglement...  

« Depuis le début de la saison, sur tous les circuits sur lesquels nous courons, nous allons beaucoup plus vite. Ainsi nous nous attendions à en faire autant ici, au Mans, surtout avec ces longues lignes droites. L'écart par rapport aux chronos de l'an passé est impressionnant, mais je pense que ça va aller encore plus vite lors des qualifications.»

Pensez vous justement pouvoir encore améliorer ce temps ?

« Oui, tout à fait. La piste était encore un peu sale et il y aura plus d'adhérence sur la piste dans deux semaines. De plus, mon tour n'a pas été parfait aujourd'hui, j'ai eu du trafic.»

Quel a été le programme de cette Journée Test ?

« Certes ce n'est que la Journée Test, mais c'est bien de montrer à nos adversaires que nous avons la vitesse. Aujourd'hui, nous nous sommes attachés à travailler sur la longévité des pneumatiques car c'est un problème que nous rencontrons depuis le début de la saison. Il est difficile de faire des triples relais, voire des quadruples. Nous avons commencé par travailler là-dessus, puis avons essayé d'aller chercher la performance et ça s'est bien passé. C'est bon pour le moral de l'équipe.»

 Alpine A470 Le Mans journee test 2

Avec votre temps, vous auriez été en pole position aux 24 Heures du Mans 2006, devant l’Audi R10 TDI de Rinaldo Capello. Qu’en pensez-vous ? 

« Cela prouve que les LM P2 sont très rapides. Le niveau des équipes et des pilotes engagés dans cette catégorie est très élevé. Il y a plus de 25 voitures engagées et cela promet une belle bagarre durant 24 heures. Cela va être très interessant.»

Comment se passe la cohabitation entre les nouvelles LM P2 et les LM GTE Pro en piste ?

« C’est maintenant beaucoup plus facile pour nous de les dépasser car nous arrivons bien plus vite, notre vitesse de pointe étant plus importante qu’en 2016. Cependant, nous les rattrapons donc plus souvent, et c’est cela qu’il faut désormais gérer. »

Quel va être votre programme avant le début de la grande semaine des 24 Heures du Mans ?

« Je vais déjà rentrer chez moi car je n'habite pas très loin. Je serai de retour dès mardi car nous avons un déverminage à faire avec la voiture sur le Circuit Bugatti. Mercredi, nous allons faire un grand débriefing de cette Journée Test et commencer à préparer les essais de la semaine des 24 heures. Je rentrerai ensuite me realxer pour être prêt pour la grande semaine. »

Article ACO

Alpine sport net

Erreur générée automatiquement!

Désolé cette page contient une erreur. Veuillez le signaler à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jean Rédélé,

né le 17 mai 1922 à Dieppe et mort le 10 août 2007 à Paris, est un pilote français et créateur des automobiles Alpine.

Sa biographie

Il est né le 17 mai 1922 à Dieppe et a grandi dans le garage automobile familial que tenait son père, lui aussi passionné par la compétition et les automobiles sportives.

Diplômé de HEC et plus jeune concessionnaire Renault de France, à Dieppe, Jean Rédélé commença dans un premier temps (1950) à disputer le rallye Dieppe-Rouen avec une 4CV, déclarant qu'elle avait un potentiel sportif non-négligeable. Cette première course se solda par une première victoire, ce qui l'encouragea à continuer d'autant plus qu'il obtint le statut de pilote d'usine Renault. Il s'inscrit au rallye de Monte-Carlo en 1950, sans rencontrer le succès, et y dispute une belle épreuve finale en 1951.

En 1952, il participe aux Mille Milles, toujours sur 4 CV, remportant sa catégorie associé à Louis Pons. En 1954, il remporte, en autres, une coupe au Critérium des Alpes et le Liège-Rome-Liège. C'est ainsi qu'il parcourt, sur les pistes sinueuses et entrelacées des Alpes, ses meilleures courses. En référence à ces épreuves, ses automobiles allaient être badgées « Alpine ».

« J'ai choisi le nom Alpine pour ma firme car cet adjectif représente pour moi
le plaisir de conduire sur les routes de montagne. C'est en sillonnant les Alpes
avec ma 4CV à boite 5 que je me suis le plus amusé. Cette conduite passionnante,
il fallait que mes clients la retrouvent au volant de la voiture
que je voulais construire.
Alpine est un nom qui sonne bien, c'est également un symbole. »
 
Jean Rédélé

 

En mars 1955, il participe aux 12 Heures de Sebring, aux États-Unis, au volant d'une 4CV 1063. Il perdra le contrôle dans le deuxième tour, s’en tirant sans dommage bien que la voiture soit détruite, se sera sa dernière course au volant d'une 4CV.

Concepteur

La première voiture de Jean Rédélé est un coach 4CV recarrossé par Alemano, en 1952. Puis il conçoit des coupés sur base de 4CV, dessinés par Michelotti et carrossés par Alemano, et appelés « Rédélé Spéciales », un d'entre eux sera exposé par un industriel américain au salon de New York en 1954 sous le nom « The Marquis », sans suite.

Il crée la société anonyme des automobiles Alpine en 1955 en référence à ses succès sur les routes alpines. Le coach 106 est né. Le numéro est une référence à la mécanique des 4CV de la série 1060. En 1962, l'Alpine A110 est présentée au salon de Paris un frêle coupé en plastique de deux places. Désormais son choix technique est celui de la légèreté validé par la victoire du prototype M64 aux 24 Heures du Mans 1964 avec un petit moteur de 1 150 cm³.

En 1965, Alpine s'associe à Renault et dès 1966, les voitures sont distribuées par le réseau de la régie, cependant les exigences accrues des clients et les contraintes sécuritaires pèsent de plus en plus sur l'entreprise qui reste artisanale.

En 1971 Alpine remporte son premier titre de champion d'Europe des constructeurs en rallye.

Monsieur Alpine Jean Redele INA

Et en 1973 Alpine est sacré premier champion du monde des rallyes avec 155 points devant Fiat (89 points) et Ford (76 points).

En 1972, une grève paralyse l'entreprise et en 1973 Renault prend une participation majoritaire dans Alpine. Jean Rédelé, qui ne se sent alors plus seul maître à bord, quitte l'entreprise en 1978, obtenant la promesse de Renault de conserver les emplois sur le site de l'entreprise pendant quinze ans.

Il est mort le 10 août 2007 à son domicile parisien à l'âge de 85 ans et est enterré au cimetière de Montmartre.

Extrait de l'article de Wikipédia (pour d'autres précisions cf lien)

 

Une visite de la collection de son fils, Jean Charles Rédélé. Admirez l'état et la richesse de cette collection.

Collection Alpine de Jean Charles Redele

Reportage de argus.fr

Alpine un reve francais

Reportage de France3

A110 berlinette

Reprise de la production Alpine en 2017

Voici quelques créations de prototypes d'inspiration Alpine. Ils permettent d'affiner les concepts novateurs stylistiques.

 projet1 projet2  projet3 
 projet5  projet4  projet7
projet8   projet9

Site créé en 2012 lorsque les rumeurs du renouveau Alpine s'est précisé. Il fait suite au site Alpine-sport.com né en 2002.

Ce site est orienté Compétition et Alpine de course.

Sous-catégories