Index de l'article

ILS ONT DIT

Simon Tirman (vainqueur de la course 1)
« Je suis très content d’avoir signé ma première victoire en Alpine Elf Europa Cup. Après de longues années sans rouler, il fallait se remettre dans le rythme. La vitesse sur un tour était djà au rendez-vous à Nogaro, mais rien ne remplace l’expérience de la course. C’est revenu petit à petit et les pièces du puzzle se sont assemblées vendredi. Il s’agit d’une saison pour reprendre mes marques. Je ne me fixe donc pas d’objectifs précis au championnat si ce n’est de progresser au sein de l’équipe Autosport GP ! »
 
Jean-Baptiste Mela (vainqueur de la course 2)
« Ce week-end représente finalement une bonne opération alors qu’il s’était mal engagé vendredi matin en qualifications. J’ai réussi à faire une jolie remontée depuis la treizième place avec de beaux dépassements et notre top cinq à l’arrivée m’a permis de limiter les dégâts. Nous avons fait un pas en avant samedi et j’ai su prendre un bon départ, bien défendre et gérer la relance après la voiture de sécurité pour signer une nouvelle victoire ! »
 
Ugo de Wilde (vainqueur de la catégorie Junior en course 2)
« Ce ne sont pas les résultats que nous espérions. Nous avions connu d’excellents essais au mois de juillet et l’objectif était de prendre un maximum de points, mais la piste avait vraiment changé à notre arrivée cette semaine et nous avons eu du mal à nous adapter. Je suis déçu, mais je positive en me disant que ce sont deux nouveaux podiums et une victoire chez les Juniors. Cela devient compliqué pour le titre, mais nous ne baisserons pas les bras. »
 
Stéphane Auriacombe (vainqueur de la catégorie Gentlemen en course 1) 
« Je tiens à dédier cette victoire à notre équipier Stéphane Proux, qui nous a subitement quittés cette semaine. Ce sixième succès consécutif est une belle satisfaction avec une nouvelle course solide. Même si Philippe a mis un terme à ma série, j’espère poursuivre sur ma lancée. Le titre est désormais en vue et nous essaierons de le sceller au Circuit Paul Ricard ou à Portimão ! »
 
Philippe Bourgois (vainqueur de la catégorie Gentlemen en course 2) 
« Cela faisait bien trop longtemps ! J’ai eu beaucoup de malchance dans la première moitié de saison, donc cette victoire à la régulière fait du bien au moral. Il y a beaucoup de satisfaction, mais aussi énormément d’émotions en voyant la voiture de Stéphane Proux tout en se disant qu’il ne sera plus jamais à son volant… Le titre sera difficile à aller chercher et je ne souhaite pas à Stéphane Auriacombe d’être malchanceux, mais je compte bien tout donner pour me battre à la régulière jusqu’au bout ! »