Index de l'article

Samedi 06/11 13h45:

    EL1

 

Grille de départ

AET:  Chargé du départ samedi, Nicolas Lapierre réussissait parfaitement son envol en prenant l’ascendant sur les deux Toyota dès les premiers virages. Le Français dominait le premier quart d’heure avant que les retardataires jouent en faveur de ses adversaires au neuvième tour. Loin d’abdiquer, Nicolas Lapierre maintenait ses rivaux en vue, mais un problème mécanique au niveau de la commande de boîte de vitesses le contraignait à rentrer aux stands.

Les mécaniciens Alpine Elf Matmut Endurance Team réalisaient alors une intervention éclair de sept minutes pour permettre à l’A480 de reprendre la piste avec Matthieu Vaxiviere au volant. Reparti dernier à près de cinq boucles des leaders, le Français se lançait dans une course contre la montre pour remonter le peloton. Après avoir effacé les GTE Am, le Français était relayé par André Negrão, qui s’attaquait aux GTE Pro et LMP2 alors que la nuit tombait progressivement.

Malgré des efforts ralentis par la multiplication des full course yellows, le Brésilien doublait son relais, tout comme Matthieu Vaxiviere après lui. De retour au volant, André Negrão réintégrait le top cinq à deux heures et quart de l’arrivée avant de laisser Nicolas Lapierre disputer le sprint final.

Ressorti des stands en septième position, Nicolas Lapierre montrait autant de panache que ses équipiers pour replacer l’Alpine n°36 sur le podium à un peu plus d’une heure du drapeau à damier. Après un ultime ravitaillement, le Français reprenait sa marche en avant pour s’assurer la troisième place à vingt-trois minutes de l’arrivée.

Fort de ce sixième podium consécutif en autant de départs, Alpine Elf Matmut Endurance Team termine sa première campagne dans la catégorie reine du FIA WEC au deuxième rang du classement par équipes. Mathieu Vaxiviere, André Negrão et Nicolas Lapierre finissent troisièmes chez les pilotes.

Dès demain, Les Bleus effectueront une journée d’essais avec Nicolas Lapierre au volant de l’A480. Le coup d’envoi de la saison 2022 du Championnat du Monde FIA d’Endurance sera donné à Sebring (États-Unis). Un Prologue (12-13 mars) précèdera les 1000 Miles de Sebring (18 mars).

WEC 2021 8h Bahrain AET comm 1

AS.net: C'est une progression régulière et une haute lutte que nos pilotes ont mené pour terminer dans le TOP 3 du général après ces malheureux ennuis mécaniques, les empêchant d'affronter les hypercar toyota. Félicitations pour cette saison à toute l'équipe !!

FIAWEC:  Les pilotes Toyota Gazoo Racing Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose Maria Lopez ont décroché le titre de champion du monde d'endurance Hypercar FIA 2021 après avoir terminé deuxième des Bapco 8 Heures de Bahreïn, ultime manche du FIAWEC 2021.

Les pilotes Toyota Gazoo Racing Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose Maria Lopez ont décroché le titre de champion du monde d'endurance Hypercar FIA 2021 après avoir terminé deuxième des Bapco 8 Heures de Bahreïn, ultime manche du Championnat du Monde FIA d'endurance.

L'année a été presque parfaite pour Toyota Gazoo Racing, puisque la semaine dernière, l'équipe japonaise a remporté le tout premier titre de champion du monde d'endurance en Hypercar à une manche de la fin de la saison. L'équipe est également devenue la première équipe de l'histoire du FIA WEC à décrocher 100% de victoires sur une saison.

Avant la course d'aujourd'hui, il s'agissait d'un véritable duel entre les voitures sœurs les Toyota TS050 Hybrid Hypercar n°7 et n°8, les deux équipes étant séparées de 16 points - la première ayant l'avantage et n'ayant besoin que de terminer dans le top 3 pour décrocher le titre.


Avec une performance quasi parfaite de Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Kazuki Nakajima au volant de leur Toyota GR010 Hybrid Hypercar, la course a finalement tourné à l'avantage de la voiture n°8. Pendant la course elle-même, Conway, qui avait pris la pole, a mené les premiers débats, mais a cédé sa place à la voiture sœur dans la deuxième heure. La voiture n°8 franchi le drapeau à damiers avec 7,35s d'avance sur la voiture n°7.

Kazuki Nakajima qui effectuait sa course d’adieu a franchi la ligne d'arrivée pour porter à 17 le nombre de ses victoires en FIA WEC. Le pilote japonais fait partie de l'équipe Toyota en FIA WEC depuis le tout premier test de la TS030 Hybrid en janvier 2012.

Malgré un départ superbe qui vit l’Alpine Elf Matmut de Nicolas Lapierre bondir de la 3e place pour s’emparer d’emblée de la tête de la course en dépassant Buemi et le poleman Mike Conway dans les premiers virages, les Bleus durent très vite déchanter. Un problème de boîte de vitesses au 25e tour immobilisa la voiture n°36 pour un long moment au stand. L’Alpine A480 Gibson a concédé trois tours avant que l’équipe n’arrive à résoudre le problème. Les Bleus ont néanmoins fait du bon travail en se battant pour remonter au classement pendant le reste de la course, pour finalement terminer sur la 3e marche du podium avec quatre tours de retard sur les Toyota. Au décompte final Alpine Elf Matmut termine deuxième du Championnat du monde d'endurance hypercar avec un total de 108 points.

h01 h02 h03 h04 h05 h06 h07 h08
chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min
chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min

EVOLUTION DU CLASSEMENT GENERAL DE L'A480 (V2)  pdf

 

DEROULE DE LA COURSE HYPERCAR  pdf

VOIR OU REVOIR LA COURSE

MOMENTS FORTS

COURSE
A480_WEC_2021_Bahrain C A480_WEC_2021_Bahrain C A480_WEC_2021_Bahrain C
A480_WEC_2021_Bahrain C A480_WEC_2021_Bahrain C A480_WEC_2021_Bahrain C
A480_WEC_2021_Bahrain C A480_WEC_2021_Bahrain C A480_WEC_2021_Bahrain C
A480_WEC_2021_Bahrain C A480_WEC_2021_Bahrain C A480_WEC_2021_Bahrain C
A480_WEC_2021_Bahrain C A480_WEC_2021_Bahrain C A480_WEC_2021_Bahrain C