Podiums A110 Rally 2021

Le pilote caennais Pierre Ragues (Alpine) s’est imposé ce week-end au du Rallye de Rome Capitale, comptant pour la Coupe du monde R-GT. Rapidement en tête dès samedi midi, il a résisté pendant toute la dernière journée. Ce succès lui permet de grimper à la deuxième place du classement général.

A110 Rally Rome 2021 1

L’Italie lui réussit bien. En décembre dernier, Pierre Ragues remportait la catégorie R-GT dès son premier rallye mondial à Monza. Le pilote caennais a récidivé ce week-end en s’adjugeant le Rallye de Rome Capitale, avec près de 40 secondes un autre Français : le très expérimenté Emmanuel Guigou, également au volant d’une Alpine A110 Rally.

De chasseur à chassé

La physionomie du rallye a pris forme dès la deuxième spéciale. Il n’y avait que deux secondes d'écart au départ mais 2’42 à l’arrivée, 19 kilomètres plus loin. En cause : une crevaison avec changement de roue qui a renvoyé le grand favori, Emmanuel Guigou, à bonne distance du Normand. De chasseur, Pierre Ragues est devenu le chassé. Celui qui devait défendre sa position, avec la nécessité de trouver le bon dosage entre l’agressivité et un zeste de retenue. “Dès le moment où nous avons pris la tête des R-GT samedi matin, nous avons adapté notre stratégie” résume le Caennais. “Personnellement cela ne me dérangeait pas, dans la mesure où je préfère être ‘’chassé’’ que ‘’chasseur’’. Il devenait primordial de se montrer clairvoyant et sage, sans prendre de risques inutiles, mais en restant à l’attaque”. Seul hic dans cette délicate gestion : un mauvais choix de pneus samedi après-midi. Et une partie de son avance amputée par l’utilisation de gommes dures alors que les mediums étaient alors la meilleure option. “J’ai adapté mon pilotage et ma stratégie afin de garder la situation sous contrôle jusqu’au bout, même lorsque l’écart commençait à se réduire par moments” rembobine le Normand, qui dispute sa première campagne mondiale en R-GT.

A110 Rally Rome 2021 2

Pierre Ragues s’impose avec 39,9 secondes d’avances sur Emmanuel Guigou. Un peu aidé certes par le malheur de son adversaire en début de course, mais le Caennais a su ensuite gérer son capital chronométrique. “Nous sommes restés constamment dans les meilleurs chronos (1er ou 2e). J’avoue que terminer en tête avec cette voiture face à des concurrents très expérimentés me procure un indicible sentiment de plénitude” sourit le pilote de 37 ans, qui a débuté sa carrière sur circuit avant de basculer vers des rallyes régionaux en 2014, puis nationaux et mondiaux depuis la fin de l’année dernière.

A110 Rally Rome 2021 3

« Fantastique ! Ce fut un rallye extraordinaire, avec cette nouvelle victoire en R-GT dont je suis très fier, et qui nous rapporte de précieux points en Coupe du Monde. C’était notre quatrième rallye seulement à bord de l’Alpine A110. J’avoue que terminer en tête avec cette voiture face à des concurrents très expérimentés me procure un indicible sentiment de plénitude. Dès le moment où nous avons pris la tête des R-GT samedi matin, nous avons adapté notre stratégie. Personnellement cela ne me dérangeait pas, dans la mesure où je préfère être ‘’chassé’’ que ‘’chasseur’’. Il devenait primordial de se montrer clairvoyant et sage, sans prendre de risques inutiles, mais en restant à l’attaque. Je ne doutais pas que Manu allait mener un combat sans pitié pour reprendre le leadership. Avec Julien, il nous fallait gérer à la fois notre course et la voiture. Julien a fait comme d’habitude un travail exemplaire, de même que Racing Services. Nous sommes restés constamment dans les meilleurs chronos. L’Alpine était fantastique à piloter. S’il est une chose à regretter, c’est mon choix de pneus le samedi : les mediums auraient été plus appropriés que les durs. Néanmoins, comme je savais où était la marge, j’ai adapté mon pilotage et ma stratégie afin de garder la situation sous contrôle jusqu’au bout, même lorsque l’écart commençait à se réduire par moments. Je suis profondément heureux de ce résultat, et infiniment reconnaissant envers mes fidèles partenaires. »

Les 25 points décrochés en Italie permettent au Normand de grimper à la deuxième place du classement général de la Coupe du Monde, entamée en janvier lors du rallye de Monte-Carlo où Pierre Ragues s’était classé quatrième dans la catégorie.

Sources: France bleue normandie, Alpinecars