Nelson Panciatici (Alpine), le plus rapide en LM P2 lors de la Journée Test

Nelson Panciatici, pilote de l'Alpine A470 #35 de l'équipe Signatech Alpine Matmut, est revenu sur sa performance du jour. En effet, le Français a réalisé le meilleur temps de la catégorie LM P2 en 3'28"146.

Alpine A470 Le Mans journee test 1

C'était attendu. Vous avez été plus vite cette année et tous les records en LM P2 ont été battus car les voitures sont plus puissantes maintenant avec ce nouveau réglement...  

« Depuis le début de la saison, sur tous les circuits sur lesquels nous courons, nous allons beaucoup plus vite. Ainsi nous nous attendions à en faire autant ici, au Mans, surtout avec ces longues lignes droites. L'écart par rapport aux chronos de l'an passé est impressionnant, mais je pense que ça va aller encore plus vite lors des qualifications.»

Pensez vous justement pouvoir encore améliorer ce temps ?

« Oui, tout à fait. La piste était encore un peu sale et il y aura plus d'adhérence sur la piste dans deux semaines. De plus, mon tour n'a pas été parfait aujourd'hui, j'ai eu du trafic.»

Quel a été le programme de cette Journée Test ?

« Certes ce n'est que la Journée Test, mais c'est bien de montrer à nos adversaires que nous avons la vitesse. Aujourd'hui, nous nous sommes attachés à travailler sur la longévité des pneumatiques car c'est un problème que nous rencontrons depuis le début de la saison. Il est difficile de faire des triples relais, voire des quadruples. Nous avons commencé par travailler là-dessus, puis avons essayé d'aller chercher la performance et ça s'est bien passé. C'est bon pour le moral de l'équipe.»

 Alpine A470 Le Mans journee test 2

Avec votre temps, vous auriez été en pole position aux 24 Heures du Mans 2006, devant l’Audi R10 TDI de Rinaldo Capello. Qu’en pensez-vous ? 

« Cela prouve que les LM P2 sont très rapides. Le niveau des équipes et des pilotes engagés dans cette catégorie est très élevé. Il y a plus de 25 voitures engagées et cela promet une belle bagarre durant 24 heures. Cela va être très interessant.»

Comment se passe la cohabitation entre les nouvelles LM P2 et les LM GTE Pro en piste ?

« C’est maintenant beaucoup plus facile pour nous de les dépasser car nous arrivons bien plus vite, notre vitesse de pointe étant plus importante qu’en 2016. Cependant, nous les rattrapons donc plus souvent, et c’est cela qu’il faut désormais gérer. »

Quel va être votre programme avant le début de la grande semaine des 24 Heures du Mans ?

« Je vais déjà rentrer chez moi car je n'habite pas très loin. Je serai de retour dès mardi car nous avons un déverminage à faire avec la voiture sur le Circuit Bugatti. Mercredi, nous allons faire un grand débriefing de cette Journée Test et commencer à préparer les essais de la semaine des 24 heures. Je rentrerai ensuite me realxer pour être prêt pour la grande semaine. »

Article ACO