Index de l'article

Dimanche 18/04: Course.

Alpine surnage et sauve un top 10

L'écurie française a beaucoup souffert sous les conditions difficiles du jour

Sous les yeux passionnés de Luca de Meo, CEO du Groupe Renault, le Grand Prix d'Emilie-Romagne promettait assurément un beau spectacle, avec l'apparition abondante de la pluie à quelques minutes du départ. Dans une course à rebondissements marquée par un drapeau rouge à mi-parcours, Max Verstappen s'impose magistralement, tandis qu'Alpine inscrit son/ses premier(s) point(s), non sans avoir fortement souffert.

Alpine A521 F1 C 11

L'écurie française s'en sort plutôt bien avec l'accession à un top 10 presque miraculeux. Esteban Ocon et Fernando Alonso franchissent en effet la ligne d'arrivée aux dixième et onzième rangs, des positions qui pourraient évoluer d'une place si Kimi Räikkönen, neuvième, est pénalisé - le finlandais est sous-investigation. Une journée historique car il s'agit des premiers points d'Alpine en Formule 1, mais c'est une maigre consolation à la vue de la prestation de l'A521 aujourd'hui.

La belle bleue n'avait que sa beauté pour briller ce dimanche, tant le rythme de la voiture n'était pas là. Tant sur piste humide que sèche, l'Alpine n'a jamais été en mesure de se battre, au mieux de maintenir une position. Assez criant, une incapacité à doubler des monoplaces comme l'AlphaTauri-Honda à l'agonie de Pierre Gasly ou la moins rapide Alfa Romeo de Kimi Räikkönen.

Ces difficultés démontrent à elles seules le long dimanche d'Alpine, mal débuté avec une sortie de Fernando Alonso dans les tours de préparation. Un aileron cassé mais l'espagnol peut repartir. Esteban Ocon fait le choix des pneumatiques "full wet" au départ au contraire de la plupart des concurrents, un choix non payant puisqu'il loupe son départ et repasse par les stands dès la fin du premier tour.

S'en suit une course en fond de peloton des deux Alpine. Les voitures ne remontent pas et perdent du terrain, jusqu'à rapidement se faire prendre un tour par les leaders. Des manœuvres peu efficaces enfoncent un peu plus l'A521 dans le classement jusqu'à l'apparition du drapeau rouge.

Cette interruption de course est une bénédiction, car elle permet à Alpine de rattraper son retard, et certainement de travailler sur la voiture. L'auto repart dans le peloton et profite des aléas pour intégrer le top 10. Esteban Ocon et Fernando Alonso tiennent leur rang jusqu'à l'arrivée, non sans avoir su tenir devant un Sergio Perez très pressant.

Si nous attendons le verdict quant à l'investigation en cours pour Kimi Räikkönen, Alpine inscrit son premier point. C'est poussif, mais assez miraculeux si l'on considère la situation de l'équipe en première partie de course. Il faut désormais comprendre le rythme et tirer les enseignements pour faire progresser l'ensemble. Avec Luca de Meo dans les stands, le CEO du Groupe Renault a pu constater de ses yeux le travail qui attend ses troupes.

Prochain Grand-Prix, au Portugal, le 2 mai.

Alpine A521 F1 resultats C

COURSE
EGTS_Monza_2021 C EGTS_Monza_2021 C EGTS_Monza_2021 C
EGTS_Monza_2021 C EGTS_Monza_2021 C EGTS_Monza_2021 C
EGTS_Monza_2021 C EGTS_Monza_2021 C EGTS_Monza_2021 C
EGTS_Monza_2021 C EGTS_Monza_2021 C EGTS_Monza_2021 C
  EGTS_Monza_2021 C  

 

Sources:auto-moto, confidential renault, Alpine-Sport.net