Index de l'article

Dimanche 09/05: Course.

Lewis Hamilton impérial, des points au bout des pneus pour Alpine

Stratégie peu payante pour l'écurie française qui sauve quelques unités. Le Grand-Prix d'Espagne a vu la stratégie pneumatiques jouer un grand rôle dans le scénario de la course, avec une forte dégradation des gommes. Lewis Hamilton et son équipe Mercedes ont été les plus malins en optant pour une stratégie à deux arrêts, et ainsi piquer la victoire à Max Verstappen (Red Bull-Honda). Alpine a fait le choix inverse, et cela n'a pas payé, même si Esteban Ocon sauve les deux points de la neuvième place.


Neuvième et dix-septième, c'est ainsi les positions finales des représentants du A fléché. Un bilan forcément décevant à la vue des places sur la grille de départ (cinquième et dixième). Dès le lancement du Grand-Prix, Esteban Ocon perd successivement deux positions, puis une troisième. Huitième, il va tenir ce rang la majeure partie de la course, dans un duel serré avec Lando Norris.


Le pilote McLaren-Mercedes fait cependant le choix de s'arrêter une seconde fois, ce que ne fait pas le pilote Alpine F1 Team. La stratégie n'est pas payante car la dégradation des gommes est forte sur ce circuit de Barcelone. Non seulement Lando Norris rattrape le temps perdu par son arrêt, mais il fini par passer notre représentant. Esteban Ocon est alors neuvième, mais complètement à l'agonie, au point qu'il termine à cette position avec un petit dixième d'avance sur un Pierre Gasly pourtant confronté à de nombreuses mésaventures.
Fernando Alonso a connu un scénario similaire. Lui aussi cède une place dans le premier relais et se retrouve en onzième position. Sa stratégie à un arrêt lui offre un temps l'espoir du point de la dixième place, mais là aussi, les pneumatiques de l'A521 se dégradent fortement. Au point que Fernando Alonso craque à la force de cette usure prononcée, et se retrouve contraint de passer par les stands dans les derniers tours. Cela le repousse à une lointaine dix-septième place.


Alpine quitte l'Espagne avec deux petits points, qui confortent malgré tout la cinquième place du classement des constructeurs. À ce stade de la saison, il semble difficile d'imaginer notre équipe pouvoir réellement rivaliser avec McLaren-Mercedes et Ferrari sur l'ensemble de la saison. Son rang actuel paraît cependant correspondre au potentiel de l'A521, ce qui rend logique la neuvième place d'Esteban Ocon, dans une course où les quatre premières écuries n'ont pas rencontré de mésaventure.

F1 barcelona 2021 resultats C

COURSE
F1_Barcelone_2021 C F1_Barcelone_2021 C F1_Barcelone_2021 C
F1_Barcelone_2021 C F1_Barcelone_2021 C F1_Barcelone_2021 C
F1_Barcelone_2021 C F1_Barcelone_2021 C F1_Barcelone_2021 C
F1_Barcelone_2021 C F1_Barcelone_2021 C F1_Barcelone_2021 C
F1_Barcelone_2021 C   F1_Barcelone_2021 C