Résumé video de la course
 

 
Pour la deuxième manche de l’European Le Mans Series, l’écurie Signatech-Alpine a réalisé un très bon résultat à Imola avec la deuxième place de l’A450.

Peu à peu, Alpine prépare son retour au premier plan lors des 24 Heures du Mans. Après avoir présenté son véhicule et disputé la première manche du championnat d'endurance European Le Mans Series à Silverstone en Angleterre, l'écurie Signatech-Alpine a décroché son premier podium en Italie.

Pour la deuxième épreuve au calendrier du championnat, l'Alpine A450 a réussi à prendre la deuxième place des 3 Heures d'Imola. Le duo Nelson Panciatici et Pierre Ragues ont réalisé une belle course grâce notamment à une stratégie d'arrêts aux stands décalés.

Avec cette deuxième place en Italie, les deux pilotes offrent le premier podium à Alpine depuis la victoire aux 24 Heures du Mans en 1978.

Justement, l'épreuve sarthoise est dans toutes les têtes de l'écurie Signatech-Alpine, comme le souligne Pierre Ragues : "Nous avions besoin de ce résultat pour arriver au Mans en confiance. Désormais, il faut réaliser de belles 24 Heures".

En attendant les 24 Heures du Mans, l'écurie Signatech-Alpine occupe la deuxième place du classement général de l'European Le Mans Series.

Article de turbo.fr
 

Nelson Panciatici et Pierre Ragues placent l'Alpine A450 au deuxième rang des 3 Heures d'Imola, deuxième épreuve du calendrier d'European Le Mans Series. l'équipe Signatech-Alpine et ses pilotes occupent la deuxième place du classement général du championnat.


Signatech-Alpine va désormais pleinement se concentrer sur la préparation de l'édition du 90e anniversaire des 24 Heures du Mans (22-23 juin). L'Alpine A450 sera pilotée par Nelson Panciatici, Pierre Ragues et Tristan Gommendy. Paul-Loup Chatin sera le pilote de réserve.

Après Jean-Pierre Jabouille (Alpine A440), Jean-Pierre Jarier, Jacques Laffite, Jody Scheckter et Henri Pescarolo (Alpine A442), engagés à Imola par l'équipe officielle Alpine dans les années 1970, la Marque dieppoise faisait son retour sur le circuit italien avec l'Alpine A450 alignée par Signatech-Alpine pour Nelson Panciatici et Pierre Ragues.

Une bonne première journée d'essais libres, ponctuée par un meilleur temps, permettait à l'équipe Signatech-Alpine de parfaitement préparer la deuxième course de la saison. Nelson Panciatici plaçait l'Alpine A450 sur la deuxième ligne de la grille de départ lors de la séance qualificative.

Durant tout le premier relais, Nelson conservait la quatrième place. Au 24e tour, l'Alpine A450 était la première voiture à entrer dans les stands. Nelson Panciatici cédait le volant à Pierre Ragues alors que les principaux rivaux de l'équipe Signatech-Alpine n'optaient pas pour un changement de pilote et de pneumatiques.

Pierre Ragues ressortait en cinquième position. Juste après le passage de la mi-course, il ravitaillait à son tour. Cette fois, le pilote restait dans le baquet. Cette stratégie décalée commençait à porter ses fruits. De retour en piste, Pierre occupait la troisième place et réduisait l'écart sur les deux premiers.

Malgré quelques gouttes de pluie dans certaines portions du circuit, le Normand se rapprochait de la tête de la course. Lors du dernier arrêt au stand, Nelson Panciatici repartait à l'attaque et s'emparait rapidement de la deuxième position pour offrir un premier podium à Alpine depuis la victoire aux 24 Heures du Mans 1978.

« Nous étions rapides durant toute la course », soulignait Nelson. « Malgré le trafic, nous avons pu rester aux avant-postes. J'avais un bon rythme jusqu'à la fin. C'est un bon résultat pour toute l'équipe même si je pense que nous avions le potentiel de gagner. »

« Cette course nous a permis de beaucoup progresser avec les pneus slicks Michelin », ajoutait Pierre. « Je suis très content des chronos réalisés. Nous avions besoin de ce résultat pour arriver au Mans en confiance. Désormais, il faut réaliser des belles 24 Heures ! »

« Nos deux pilotes ont fait du très bon travail », concluait Philippe Sinault, Team Principal de l'équipe Signatech-Alpine. « Nous manquons encore de recul pour bien juger les capacités de nos pneumatiques Michelin en course. Nous n'avons pas pris le risque de doubler le premier relais alors que les pneus en avaient la capacité. Nous sommes dans le coup. Grâce aux données enregistrées, nous allons pouvoir optimiser les stratégies. Il y a un énorme engouement autour du projet. Ce podium est une dynamique positive avant les 24 Heures du Mans. »

Pilote Junior Alpine, Paul-Loup Chatin s'est imposé dans la catégorie LM PC et s'empare de la tête de son championnat.

L'équipe Signatech-Alpine va désormais entamer un programme spéci-fique pour préparer les 24 Heures du Mans. Dès la semaine prochaine, Nelson Panciatici, Pierre Ragues et Tristan Gommendy seront en piste pour des essais nocturnes sur le circuit de Nevers Magny-Cours avec l'Alpine A450. Deux Alpine A450 seront présentes lors de la Journée Test du Mans le 9 juin avec le nouveau kit aérodynamique ‘low downforce'.

Article de world-endurance.com

Les temps:

17 mai 2013: 1ère séance d'essais libres

17 mai 2013: 2ème séance d'essais libres

18 mai 2013: qualifications

18 mai 2013: grille de départ

18 mai 2013: Podium