Signatech Alpine : Champions ELMS 2013, lors d'une finale mouvementée sur le circuit Paul Ricard

La dernière manche de l'European Le Mans Series 2013 a été plus que mouvementée, pleine de rebondissements du début au baissé du drapeau à damiers. Brendon Hartley au volant de l'ORECA Nissan n°18 de Murphy Prototypes a terminé la course devant la Morgan Judd n°43 de Natacha Gachnang et la Zytek Z11SN Nissan n°38 de Jota Sport pilotée par Simon Dolan.

Alain Prost notre multi champion du monde F1 est venu encourager Pierre Ragues. Il nous aura porté chance!

Derniers  préparatifs avant le départ

2 tours de chauffe

 

L'A450 est partie en 5ème position

 

Perte d'une roue de Thiriet qui impo-
sera un arrêt au stand trop long
pour prétendre à la 1ère place de
l'ELMS 2013, Alpine perdant ainsi
un concurrent redoutable!

 

 

 

l'A450 oscillera durant la course
entre la 4ème et la 6ème place

 

 

271 km/h en vitesse de pointe sur
la ligne droite du Castellet.
Un avion de chasse!

 

 

Dans l'attente d'une arrivée au stand

 

1er arrêt ravitaillement et pneus

 

 

 

 Retour sur la piste

 

A mi-course toujours en 4ème position

 

Nouvel arrêt 10 minutes plus tard.
Un problème de volant

 

 

 

Dans les secondes qui suivent
l'A450 repassera en 4ème position

Inquiétude dans le paddock! L'A450
est frôlée par un concurrent!

Mais la maîtrise est là!

La poussée d'adrénaline retombe.

 

Le drapeau à damier est baissé,
la victoire 2013 est là, Alpine reste
au pied du podium au Castellet

 

 Une image que l'on espère revoir
l'année prochaine

 

 

 

 

 

 

 

4ème place au Castellet

 

Alpine termine la saison ELMS 2013 1ère au classement pilotes et 1ère au classement écuries

 

 

 

Le 27:

C'est parti pour le Castellet                                                                                                                                                                                                                        

Avant la course de demain, une analyse du Berry.fr

Essais libres 2 Paul Ricard:  La deuxième séance d'essais libres des 3 Heures du Paul Ricard a vu une hiérarchie totalement changée par rapport à la séance du matin. L'ORECA Nissan n°18 du team Murphy Prototypes a réalisé le temps le plus rapide en LMP2, grâce aux performances de Jonathan Hirschi, qui a parcouru les 5,791 km du tracé varois en 1:49'088, avec 0,529 seconde d'avance sur Mathias Beche au volant de l'ORECA03 Nissan de Thiriet by TDS Racing. Le troisième temps a été signé par Olivier Turvey au volant de la Zytek n°38 de Jota Sport à seulement 0,577 seconde du leader. Le meilleur temps de Nelson Panciatici au volant de la Signatech Alpine n°36 est à 0,97 de celui de Jonathan.

Essais Libres 1 Paul Ricard : Beaux débuts pour Signatech Alpine

Prétendants aux titres de Champions d'Europe ELMS (Team et pilote), Pierre Ragues, et Nelson Panciatici ont débuté leur week-end de course sur une première belle performance lors de la séance d'essais libres de ce matin, malgré un drapeau rouge de 15 minutes déployé à cause d'une sortie de piste de la BMW Z4 n°85 de DKR Engineering.

Nelson Panciatici a été le plus rapide de la séance d'une heure en 1:50'242, au volant de la Signatech Alpine n°36, et à seulement 0,002 seconde de son rival Thiriet by TDS Racing, qui réalise avec Mathias Beche un tour en 1:50'244. 

L'ORECA Nissan n°18 de Murphy Prototypes ne suit qu'à 0,7 seconde des deux protagonistes, et à peine 0,032 seconde de Morand Racing…