Avec autant de LMP1, le LMP2 devait fatalement se réduire et il n’y aura que sept voitures dans la catégorie en WEC. Le Jackie Chan DC Racing, passé près du titre la saison dernière, garde ses deux Oreca 07 Gibson, et Signatech Alpine, après avoir étudié un passage en LMP1, rempile en LMP2, bénéficiant de la bienveillance de l’ACO étant donné que le règlement LMP2 ne peut normalement accueillir d’écurie officielle. Mais 2018 marque le quarantième anniversaire de la victoire d’Alpine au Mans, et il aurait été dommage de ne pas avoir la marque aux 24 Heures. Nicolas Lapierre et André Negrao accueillent dans l’équipage un amateur très éclairé en la personne de Pierre Thiriet.

Pilote A470 2018 Nicolas Lapierre

Pilote A470 2018 Andre Negrao

Pilote A470 2018 Pierre Thirier

Nicolas Lapierre

Andre Negrao

Pierre Thiriet

Avec deux pilotes confirmés et un nouvel arrivant, Alpine entend récupérer le titre WEC en LMP2 ainsi que la victoire dans cette même catégorie aux 24 Heures du Mans.

Toujours présent en LMP2, Alpine va s'engager pour une quatrième campagne mondiale en WEC à l'occasion de la Super Saison 2018-2019. L'équipe française Signatech exploitera à nouveau l'A470 – un châssis ORECA 07 rebadgé, propulsé par le V8 Gibson – avec laquelle elle avait décroché le podium de sa catégorie au Mans l'an passé.

C'est une nouvelle fois Nicolas Lapierre qui apportera sa précieuse expérience, pour une troisième année de rang disputée sous les couleurs d'Alpine. Le Français va retrouver André Negrão, aux côtés duquel il a disputé cinq épreuves et remporté les 6 Heures du Circuit des Amériques en 2017.

Pour compléter l'équipage tout en respectant la réglementation LMP2 imposant la présence d'un pilote classé au mieux Silver, l'équipe a choisi de faire appel à Pierre Thiriet, sacré en ELMS en 2012 et vainqueur l'an passé des 6 Heures de Spa-Francorchamps en LMP2 avec le G-Drive Racing.

Avec ce trio qui garantit un niveau de performances élevé, Alpine entend bien tout mettre en œuvre pour reconquérir le titre glané en 2016, tout en brillant dans la Sarthe en juin prochain.

Michael Van der Sande, Directeur général d’Alpine, nous explique :

« Pour cette saison, nous avons constitué un équipage qui associe vitesse et expérience. La saison 2018 est d’autant plus importante pour nous qu’elle marque les 40 ans de la victoire d’Alpine aux 24 Heures du Mans et coïncide avec les premières livraisons client de la nouvelle A110. »

"Depuis la fin de la saison 2017, nous nous sommes remis au travail pour préparer et optimiser notre participation au prochain Championnat du Monde FIA WEC", explique Philippe Sinault, team principal de Signatech Alpine Matmut. "Nous sommes très heureux d’être à nouveau engagés avec un équipage performant et cohérent."

"Nicolas Lapierre reste le pilier et assure une continuité pour l’équipe technique. Lors de sa première saison avec nous, André Negrão s’est véritablement révélé, au point de recevoir le statut de pilote Gold. Nous complétons l’équipage par Pierre Thiriet, un excellent pilote Silver avec qui nous voulions travailler depuis longtemps."

"Par rapport aux saisons précédentes, nous allons pouvoir capitaliser sur notre expérience, puisque nous poursuivrons avec un matériel identique à 2017. Cela nous permettra de gagner beaucoup de temps dans la mise au point de la voiture sur les différents circuits. Notre objectif sera bien de reconquérir les titres !"

SIgnatech-Alpine aura à coeur de réussir dans la Sarthe les 16 et 17 juin puisque l'édition 2018 marquera le 40e anniversaire de la victoire de la marque tricolore aux 24 Heures du Mans.

WEC 2017 Monza Alpine A470 35 36

  • La liste complète des engagés au Mans et en WEC

liste WEC 2018