Podiums AEEC 2020

Alpine EuropaCup logo

Alpine Europa Cup AutoSport GP

La rentrée des circuits aux Coupes de Pâques à Nogaro nous a permis de retrouver une équipe AutoSport GP en pleine forme, avec des projets plein la tête ! Les pilotes de ses six Renault Clio Cup furent de toutes les batailles dans le Gers, avec déjà, au bout de l’effort, une ribambelle de résultats probants en Junior, en Gentlemen et au général. Au niveau du futur proche, l’Alpine A110 Europa Cup est un rêve qui ne va pas tarder à devenir réalité pour faire entrer la structure chère à Gilles Zaffini dans une nouvelle dimension…

Team-manager d’AutoSport GP et ancien pilote, Gilles Zaffini dirige également deux garages à l’est de Lyon, qui arborent le panonceau d’agent Renault. Passion oblige, ils ont également acquis une jolie réputation de spécialistes des productions Renault Sport. Pour l’aider à faire avancer son équipe sur les circuits, Gilles peut compter sur les multiples compétences de Julien Neveu, qui cumule les casquettes d’ingénieur et de pilote.

Une Alpine orange et noir pour voir la vie en rose !

L’arrivée de la nouvelle génération de la Berlinette Alpine A110 en compétition sera une des sensations de la saison 2018. La marque et l’auto véhiculent incontestablement un culte puissant, et pas seulement dans l’Hexagone. L’Alpine Europa Cup, qui sera lancée les 2 et 3 juin au Paul Ricard en lever de rideau des 1000 kilomètres Blancpain GT Series, a tous les atouts pour faire vibrer la corde sensible des passionnés.

AutoSport GP sera exact à ce rendez-vous avec une A110 à la superbe livrée orange et noir. Marc Sevestre en sera le pilote pour le premier round, puis le Normand alternera avec le Haut-Savoyard Julien Neveu. « Pour l’équipe, faire partie de l’aventure de la nouvelle Berlinette en compétition représente une évolution décisive et une grande fierté » souligne Gilles Zaffini. « On ne le savoure pas vraiment car pour l’instant, nous nous sommes consacrés au montage de l’opération. Mais j’imagine l’émotion que l’on ressentira dans une dizaine d’années, en regardant les photos et les reportages de 2018. On pourra se dire : nous avons participé à la première course de l’Alpine Europa Cup ! On a l’impression d’ouvrir une voie… comme des alpinistes ! J’adresse un grand coup de chapeau à Signatech pour avoir lancé le projet, développé la voiture et organisé le championnat. Et en plus, ils font tout pour que ça fonctionne. »

Article EI.