AEEC logo

Alpine Europa Cup news 2018 09 24

Doublé de Lémeret à domicile


Invité ce week-end à prendre le volant de l’Alpine A110 Cup, le Belge Stéphane Lémeret (Racing Technology) a mis toute son expérience à profit pour remporter les deux courses organisées sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Pierre Sancinéna (CMR) est toujours en tête du classement général, mais ses rivaux continuent de se rapprocher avant une finale qui s’annonce déjà intense à Barcelone !

L’avant-dernier rendez-vous de la saison mène l’Alpine Elf Europa Cup sur le célèbre Circuit de Spa-Francorchamps. Fidèle à sa réputation, celui-ci accueille un plateau de dix-huit voitures avec sa météo atypique en ce début d’automne.


COURSE 1 : LE BON COUP DE LÉMERET

Auteur de la pole position, Gaël Castelli (Milan Compétition) conserve les commandes au premier virage tandis que Laurent Hurgon (Autosport GP) et Stéphane Lémeret prennent l’avantage sur Jean-Baptiste Méla (Autosport GP).

Septième sur la grille, Sylvain Noël (Racing Technology) s’attaque successivement à Nicolas Milan (Milan Compétition), puis au benjamin du peloton, pour se hisser au quatrième rang. Un peu plus loin, on retrouve Marc Guillot (Milan Compétition), Vincent Beltoise (CMR) et Alessandro Sebasti Scalera (Milan Compétition), qui part en tête-à-queue au deuxième tour.

Si la hiérarchie évolue peu dans la première moitié de course, personne n’arrive véritablement à se détacher grâce au phénomène de l’aspiration. Au septième passage, Stéphane Lémeret est le premier à passer à l’offensive en dépassant Laurent Hurgon. 

Une boucle plus tard, Gaël Castelli perd le contrôle de sa voiture sur une flaque d’huile au freinage des Combes, mais il parvient à reprendre la piste en troisième position derrière Stéphane Lémeret et Laurent Hurgon. Ce dernier s’incline ensuite face aux attaques de Gaël Castelli, mais aussi celles de Sylvain Noël et Nicolas Milan, qui s’accrochent à la Source au dernier tour !

Seul en tête, Stéphane Lémeret s’impose dès ses débuts avec cinq secondes d’avance sur Gaël Castelli et Laurent Hurgon. En raison du statut d’invité du pilote-journaliste belge, Gaël Castelli fait donc le plein de points. 

Quatrième, Jean-Baptiste Méla devance Nicolas Milan, Vincent Beltoise et Sylvain Noël, finalement septième. Leader du classement général, Pierre Sancinéna prend la huitième place devant Thomas Padovani et Alessandro Sebasti Scalera, auteur d’un dépassement sur Mathieu Blaise (Racing Technology) en toute fin de course.

COURSE 2 : QUATRE À LA SUITE POUR LA N°110 !

Dimanche, la pluie effectue son retour à Francorchamps. À nouveau en pole, Gaël Castelli résiste dans un premier temps à Stéphane Lémeret, mais le Belge s’empare de la première position à l’entrée de Pouhon dès le premier tour. 

Derrière, Sylvain Noël passe du cinquième au troisième rang devant Pierre Sancinéna et Jean-Baptiste Méla. Sixième, Marc Guillot précède Sten Pentus (Milan Compétition), Alessandro Sebasti Scalera, Laurent Hurgon et Nicolas Milan, qui s’était élancé du fond de la grille après sa pénalité reçue pour un accrochage lors des qualifications. 

Installé en tête alors que les averses redoublent d’intensité, Stéphane Lémeret distance rapidement le reste du peloton. Le spectacle est alors assuré par Sten Pentus, Marc Guillot et Jean-Baptiste Méla, qui se livrent une bataille magnifique pour la cinquième place. Un peu plus loin, Alessandro Sebasti Scalera tente de s’immiscer dans le match, mais l’Italien se fait piéger en partant en tête-à-queue aux Combes. 

Au septième tour, Sylvain Noël prend l’ascendant sur Gaël Castelli. Stéphane Lémeret est toutefois trop loin et il s’impose avec dix secondes d’avance sur le Nantais. Gaël Castelli complète le podium devant Pierre Sancinéna, Sten Pentus et Jean-Baptiste Méla. Derrière eux, Nicolas Milan et Vincent Beltoise surprennent Marc Guillot dans l’avant-dernier tour tandis que Laurent Hurgon ferme le top dix et le podium chez les Gentlemen. 

Au classement général de l’Alpine Elf Europa Cup, Pierre Sancinéna conserve les commandes, mais le Normand n’a plus que dix-sept points de plus que Sylvain Noël, bien placé pour être sacré chez les Gentlemen. Vincent Beltoise, Nicolas Milan et Jean-Baptiste Méla ont toujours toutes leurs chances avant la finale de la saison sur le Circuit de Barcelona-Catalunya les 20 et 21 octobre.
 

Ils ont dit

Stéphane Lémeret (vainqueur courses 1 & 2)
« C’était l’un des plus beaux week-ends de ma carrière avec deux victoires inattendues. Samedi, il n’aurait pas été facile de battre Gaël sans sa faute, mais la voiture préparée par Racing Technology était absolument parfaite dimanche sous la pluie. J’ai pris un plaisir immense au volant de l’Alpine A110 Cup. C’est vraiment une auto à découvrir. Elle est bien née, le championnat est bien organisé et c’était un pur bonheur ! »

Gaël Castelli (2e course 1 & 3e course 2)
« Ce week-end m’a permis de poursuivre mon apprentissage avec l’Alpine A110 Cup. Je ne l’avais jamais pilotée sous la pluie, donc j’ai essayé de trouver mes marques. Samedi, j’ai voulu freiner un peu plus tôt en voyant les avertissements, mais l’arrière m’a échappé et je n’ai pas pu éviter le 360°. C’était ensuite compliqué d’aller chercher la victoire après avec un plat sur chaque pneu, mais j’ai bien progressé vers mon objectif d’être dans le top cinq du classement général après seulement deux meetings. Je compte désormais concrétiser tout cela par une victoire à Barcelone ! »

Sylvain Noël (2e course 2)
« Après un samedi très frustrant, nous avons bien rebondi dimanche. Nous avions réglé notre voiture pour la pluie dès que nous avons reçu les prévisions et les résultats sont au rendez-vous avec ce doublé pour Racing Technology. La collaboration avec Stéphane s’est très bien passée et nous avons pu lui permettre de s’exprimer, tout comme ses conseils se sont révélés précieux à Spa. C’était un excellent week-end sur le plan humain et sportif. »

Laurent Hurgon (3e course 1)
« Cela faisait plus de quinze ans que je n’avais pas piloté en compétition à Spa, un circuit que j’apprécie beaucoup pour son rythme. C’en est presque passionnel et j’ai pris énormément de plaisir sur la première course. Les duels étaient propres et nous avons fait notre retour sur le podium. Sylvain a profité de la pluie pour faire le trou au classement dimanche, mais tout se jouera à Barcelone ! »


 sigle1