Podiums A470 WEC 2019-2020

Alpine Le Mans 2018 horaires
Mercredi 13 juin:
Essais Libres, 16h00 à 20h00
Les équipes profitent de cette séance au cours de laquelle le chronomètre n'a aucune influence sur la composition de la grille de départ pour définir les réglages des voitures, les néophytes ayant découvert le tracé lors de la Journée Test. Certains choisissent de se concentrer sur la course, multipliant les longs relais, tandis que d'autres privilégient le chronomètre, optant pour des réglages agressifs. Gare au trafic en piste !
Essais Qualificatifs, 22h00 à 00h00
Priorité absolue : s’acquitter des cinq tours d’essais de nuit, obligatoires pour chaque pilote, y compris les pilotes chevronnés, au cours de l'une des deux séances organisées de 22 heures à minuit. Deuxième priorité : établir un temps de qualification au cas où la pluie viendrait perturber les débats le lendemain. Les équipes pourront ensuite se concentrer sur la préparation de la course en elle-même. Bref, 120 minutes d’une rare intensité!
Le Mans 2018 teaser
 
Jeudi 14 juin:
Essais Qualificatifs 1, 13h30 à 13h50
Les choses sérieuses commencent. Place à la première séance chronométrée de Road To Le Mans d’une durée de 20 minutes, ce qui veut dire qu’aucune faute n’est permise. Cette session, réservée aux pilotes les plus rapides, détermine la grille de départ de la première course qui se déroulera en fin d’après midi, à 17 h 30. Touchettes ou accidents sont donc à éviter puisque leur coéquipier s’élanceront juste après pour une seconde séance !
Essais Qualificatifs 2, 14h05 à 14h25
Dans la foulée de la première séance d’essais qualificatifs de Road To Le Mans, les pilotes dit « Bronze » vont rentrer à leur tour en piste, eux aussi pour cet exercice chronométré de 20 minutes. Cette session donne la grille de départ de la seconde course qui se déroulera samedi 16 juin à 11 h 30 (55 minutes d’épreuve).
Pour rappel les pilotes Alpine sont classés "Platine" pour Nicolas Lapierre, "Or" pour André Négrao et "Argent" pour Pierre Thirier ils ne sont donc pas concernés par ces essais qualificatifs.
Essais Qualificatifs, 19h00 à 21h00
Chacun prétend que la pole n'a aucune importance pour une course d'endurance de 24 Heures. Que nenni ! Pour les constructeurs comme Toyota ou Porsche réaliser la pole position au Mans revêt une importance capitale car c'est l'assurance d'un buzz médiatique planétaire. Les qualifications sont toujours le théâtre des premiers exploits, mais aussi parfois des premiers effrois, chacun essayant d'affoler le chrono aux limites de la voiture...
Essais Qualificatifs, 22h00 à 00h00
C'est maintenant que tout se joue ! La nuit ayant envahi le circuit pourrait laisser penser que la chasse à la pole position est terminée... Faux ! Chaque année, les dernières minutes prennent une tournure dramatique quand les sprinters des équipes de pointe jettent leurs dernières forces dans la bataille pour "claquer" un temps. Frissons garantis.
Le Mans 2018 engages LMP2
 
Samedi 16 juin:
Warm-Up, 9h00 à 9h45
Le grand jour est arrivé. Mais avant que le départ ne soit donné, les pilotes et les machines bénéficient d'une ultime séance d'essais pour se préparer. Les 60 concurrents invités au départ disposent de 45 minutes d'essais libres. Le Warm-up est idéal pour peaufiner les derniers réglages, et adapter de manière plus fine la voiture aux conditions météorologiques de la journée.
Départ de la course, 15h00
Les minutes qui précèdent le départ restent gravées dans les mémoires. Après les animations matinales et les courses support, la pression monte d'un cran lorsque les voitures sont placées en épi sur la ligne droite des stands. Elle augmente encore quand sont diffusés les hymnes nationaux de tous les pilotes présents sur la grille. La montée d'adrénaline atteint enfin son pic à 15 heures quand les 60 voitures sont libérées par le Directeur de Course pour 24 heures d'émotion, de frisson, de passion…
 
Source ACO
 
Journée test du 3/6/2018