Podiums A470 WEC 2019-2020

logo signatech alpine matmut

Signatech Alpine Matmut veut finir l’année en beauté à Shanghai

  • Le Championnat du Monde FIA WEC achève sa première partie de saison sur le circuit international de Shanghai.
  • L’équipe Signatech Alpine Matmut cherchera à obtenir un cinquième podium consécutif cette année pour creuser l’écart sur ses poursuivants.
  • Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet seront à nouveau à l’œuvre au volant de l’Alpine A470 n°36.

Alpine news WEC 2018 novembre 14

Cinq semaines après la première étape asiatique du Championnat du Monde FIA WEC, le plateau se donne rendez-vous de l’autre côté de la Mer de Chine, plus précisément à Shanghai. 

Long de 5,451 km, le circuit de Shanghai propose une variété de défis à l’image de son premier virage se refermant sur lui-même, ses enchaînements de courbes rapides et sa ligne droite de 1400 mètres qui débouche sur une épingle serrée. 

Pour Signatech Alpine Matmut, ce week-end sera l’occasion de retrouver un tracé où l’équipe a écrit certaines des plus belles pages de son histoire. 

En 2015, l’Alpine A450b avait signé le premier succès de la marque en Championnat du Monde FIA WEC. Un an plus tard, l’Alpine A460 s’emparait de la couronne mondiale dans la catégorie LMP2 avant même le terme de la saison tandis que l’Alpine A470 s’était maintenue dans la course au titre en terminant deuxième l’an passé. 

Avec quatre podiums et une victoire en quatre épreuves cette année, l’Alpine n°36 tentera de poursuivre sur sa lancée. Pour y parvenir, Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet pourront s’appuyer sur le riche passé des Bleus en Chine pour distancer les deux équipages engagés sous licence chinoise qui les talonnent à un point.

Dernière manche du calendrier civil, cette cinquième étape de la Super Saison 2018-2019 s’annonce donc véritablement intense puisque chaque équipe voudra prendre l’ascendant psychologique et numérique sur ses adversaires avant la longue pause qui durera jusqu’aux 1000 Miles de Sebring le 15 mars prochain.

Après trois séances d’essais libres, les concurrents inscrits en LMP1 et LMP2 s’attaqueront aux qualifications samedi à 14h30 heure locale (GMT+8). Le départ des 6 Heures de Shanghai aura lieu dimanche à 11h00 heure locale, soit 4h00 heure française.


Ils ont dit

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut
« Pour cette dernière course de l’année, nous retrouvons un circuit que nous connaissons bien et où nous maîtrisons généralement notre sujet. C’est un tracé exigeant pour les pneumatiques, notamment avec le premier virage en escargot qui est particulièrement terrible pour les gommes du côté gauche. Nous avons bien préparé ce rendez-vous en travaillant sur la stratégie, les réglages et le simulateur et notre objectif sera d’être dans la même dynamique qu’à Fuji, où nous avons été en mesure de jouer la victoire. L’installation de l’équipe sera légèrement perturbée après l’atterrissage d’urgence de notre vol menant à une escale forcée en Sibérie, mais nous nous sentons prêts à relever le défi dans ce match où le moindre point comptera ! »

Régis Fricotté, Directeur commercial et compétition d’Alpine
« Après notre victoire aux 24h du Mans et un podium aux 6 heures de Fuji, nous conservons la tête du championnat. L’objectif à Shanghai est de réaliser un sans-faute pour aller chercher les points, creuser l’écart au classement général et nous mettre dans les meilleures dispositions pour la seconde partie de la saison. »  
 

Programme (GMT+1)

VENDREDI 16 NOVEMBRE
4h00 : essais libres 1 (90’)
8h30 : essais libres 2 (90’)

SAMEDI 17 NOVEMBRE
2h50 : essais libres 3 (60’)
7h30 : qualifications LMP1 / LMP2 (20’)

DIMANCHE 18 NOVEMBRE
4h00 : 6 Heures de Shanghai


  
sigle