Podiums A470 WEC 2019-2020

logo Alpine Signatech Elf

08h30 – Signatech Alpine Elf poursuit son ascension dans le classement

  • Engagée dans une folle remontée depuis le début des 24 Heures du Mans, l’Alpine A470 était l’une des voitures les plus rapides de la nuit. 
  • À six heures de l’arrivée, André Negrão, Thomas Laurent et Pierre Ragues continuent de tout donner pour rattraper le temps perdu. 
  • L’équipe vise toujours un beau résultat pour sa dernière apparition au Mans dans la catégorie LMP2 avant de s’engager en LMP1.
A470 2020 Alpine Signatech news 09 20 08h30

Redoutée de tous, la nuit des 24 Heures du Mans a été témoin de l’impressionnante remontée des Bleus puisque Signatech Alpine Elf reste en lice pour une place d’honneur en LMP2.

Après le triple relais de Thomas Laurent entre samedi et dimanche, André Negrão repartait à l’attaque. Leurs efforts conjoints permettaient à l’Alpine A470 n°36 de réintégrer le top dix peu après minuit et de pointer au huitième rang à mi-course.

Pierre Ragues reprenait ensuite le volant, lui aussi pour un triple relais durant lequel il creusait l’écart sur ses poursuivants avant que Thomas Laurent ne retrouve la piste.

Comme son compatriote, le Vendéen effectuait trois relais consécutifs pendant lesquels il regagnait du terrain sur les concurrents le précédant, puis André Negrão lui succédait pour cravacher jusqu’à l’aube.

Auteur d’une prestation sans faute conjuguée à l’excellent travail de l’équipe lors des arrêts aux stands, le trio se hissait à la septième place de la catégorie LMP2 et aux portes du top dix général.

Toujours combatifs et déterminés à six heures de l’arrivée, les Bleus continuent de tout donner pour obtenir le meilleur résultat possible comme ils l'ont toujours fait.


ILS ONT DIT


Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Elf
« Nous espérons remonter encore un peu pour rentrer potentiellement dans le top cinq. Nous sommes plutôt bien placés par rapport à nos quotas de pneumatiques et de temps de roulage grâce à nos triples relais effectués tout au long de la nuit. Cela nous a permis d‘être agressifs avant les dernières heures, toujours propices à certains rebondissements. Nous allons toutefois accentuer notre offensive en optimisant notre stratégie jusqu'à l'arrivée. »

 

Thomas Laurent
« La nuit est désormais derrière nous et nous sommes bien remontés au classement. Nous sommes actuellement septièmes alors que les stratégies s’alignent. Mes deux triples relais se sont bien passés et j’adore toujours autant rouler de nuit au Mans. Le trafic m’a maintenu éveillé, notamment en LMP2 entre les retardataires ou nos concurrents dans le même tour. La voiture est vraiment performante, les pneus sont adaptés aux températures et nous allons continuer de tout donner jusqu’au bout ! »


sigle1