logo signatech alpine matmut

08h00 – Signatech Alpine Matmut à l’affût de la moindre opportunité

  • Piégée par deux voitures de sécurité consécutives, l’Alpine A470 a concédé du terrain dans son face-à-face pour la tête.
  • À sept heures de l’arrivée, Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet n’ont pas fait une croix sur la victoire.
  • L’équipe Signatech Alpine Matmut continue de devancer ses rivales directes pour le titre mondial.
Alpine A470 news 2019 06 16 08h 1

Toujours redoutée, la nuit des 24 Heures du Mans n’a pas véritablement joué en faveur des Bleus, jusqu’ici impliqués dans un duel palpitant au sommet en LMP2.

L’équipe concédait d’abord une dizaine de secondes dans le trafic de la voie des stands lors du passage de témoin entre André Negrão et Nicolas Lapierre, contraignant ce dernier à cravacher pour rester au contact des leaders pendant son triple relais.

Pierre Thiriet poursuivait son effort, mais l’accident d’une Aston Martin engagée en GTE Pro provoquait une neutralisation défavorable à l’équipage puisque la voiture de sécurité entrait en piste entre la G-Drive n°26 et l’Alpine A470. 

Relégué à plus d’une minute et demie, Pierre Thiriet voyait de précieuses secondes s’envoler en raison d’une nouvelle interruption causée par la sortie d’une LMP2. Le Français parvenait toutefois à contenir le déficit à moins de deux minutes et trente secondes à la fin de son triple relais avant qu’André Negrão et Nicolas Lapierre ne reviennent au volant.

Le duo reprenait alors du terrain sur la tête, mais l’écart se stabilisait autour de la minute et demie au petit matin. Toujours combatifs et déterminés, les hommes de Philippe Sinault continuent de ne rien lâcher pour maintenir leurs plus proches rivaux au championnat, actuellement troisièmes, à distance respectable. 

Alpine A470 news 2019 06 16 08h 2
Alpine A470 news 2019 06 16 08h 3 Alpine A470 news 2019 06 16 08h 4

Ils ont dit

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut

« Les deux voitures de sécurité successives en début de nuit nous ont coûté un peu plus d’une minute et demie, ce qui correspond à l’écart nous séparant des leaders. Les écarts sont d’ailleurs stabilisés entre les trois premiers puisque nous possédons un avantage similaire sur la Jackie Chan DC Racing n°38. Les trois équipages sont dans le même rythme, mais nous continuons d’attaquer dans cette course menée tambour battant. Jusqu’ici, nos pilotes ont fait de l’excellent travail, mais nous pouvons en dire autant de nos adversaires. Nous nous attendions à ce niveau de compétitivité et d’excellence de leur part, mais il reste encore sept heures de course pour faire la différence. »

Alpine news logo