logo signatech alpine matmut

18h00 – Duel au sommet pour Signatech Alpine Matmut

  • La 87e édition des 24 Heures du Mans a débuté sur un rythme effréné.
  • À l’œuvre en début de course, Nicolas Lapierre a pris la tête de la catégorie LMP2 dans la première demi-heure.
  • Après les cinq relais du Français, Pierre Thiriet et l’Alpine A470 n°36 ont repris la piste en première position.

Alpine A470 news 2019 06 15 18h 1

Après un vendredi de repos et de parade au centre-ville du Mans, les débats reprenaient sur le Circuit de la Sarthe samedi matin à l’occasion du warm-up.

Pendant que l’équipe procédait à une ultime vérification de tous les systèmes tout en s’entraînant aux pit-stops, Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet prenaient tous les trois le volant de l’Alpine A470. Dans les dernières minutes de la séance, Nico confirmait les bonnes prédispositions des Bleus en signant le troisième temps en LMP2.

En début d’après-midi, les soixante-et-un équipages venaient se positionner sur la grille en vue du départ, donné à 15h00 par la princesse Charlene de Monaco. Lorsque le peloton était libéré, Nicolas Lapierre se hissait immédiatement au deuxième rang de la catégorie LMP2 aux dépens de la Dragonspeed n°31.

S’il talonnait la TDS n°28 en tête tout au long de son premier relais, le Français restait en piste un tour de plus que la majorité de ses adversaires avant son premier ravitaillement à la fin du neuvième passage. Cette stratégie économe lui permettait ainsi de ressortir des stands à la première place. 

Gérant à merveille le premier groupe de retardataires, le Français creusait progressivement l’écart sur ses poursuivants jusqu’à son deuxième arrêt, où l’équipe procédait à son premier changement de pneus tout en laissant Nicolas Lapierre aux commandes. 

Le pilote Platine poursuivait ses efforts pour un triple relais au terme duquel la G-Drive Racing n°26, chaussée de gommes neuves, lui ravissait la première position. Il cédait dans la foulée le volant à Pierre Thiriet après quarante-neuf tours en piste. Ce dernier prenait toutefois la piste en tête de la catégorie, suivi de près par son adversaire.

Après trois heures et demie de course, l’Alpine A470 n°36 pointait au premier rang des LMP2. Ses rivales pour le titre mondial complétaient le quinté de tête, à plus d’une minute. 

Alpine A470 news 2019 06 15 18h 2
Alpine A470 news 2019 06 15 18h 3 Alpine A470 news 2019 06 15 18h 4

Ils ont dit

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut

 « C’est un bon début de course. Nous avons commencé avec un double relais avant d’enchainer sur un triple qui s’est extrêmement bien passé, ce qui justifie le long relais de Nico. Malgré les différentes stratégies, notamment celle de G-Drive qui a fait deux doublesrelais, tout semble bien aller et nous devons continuer à respecter notre plan. »

Nicolas Lapierre

 « Ce début de course s’est extrêmement bien passé. Les pneumatiques se sont extrêmement bien comportés lors de mon triple relais, la voiture se comporte bien et nous avons un rythme solide. Nous faisons face à la G-Drive Racing en tête, mais nous nous y attendions. Nous allons donc poursuivre nos efforts après ces bons débuts. » 

Alpine news Nicolas Lapierre

Alpine news logo