Podiums A470 WEC 2019-2020

Index de l'article

Samedi 14/11:

logo WEC course

 

A470 WEC bahrain 2020 C grille

Au zénith, André Negrão s’installait au volant pour réaliser comme à son habitude un excellent départ. Le Brésilien gagnait ainsi une position grâce à un superbe dépassement à l’extérieur sur la Jackie Chan DC Racing n°37 avant de se caler dans les échappements du leader.


Si son premier arrêt le voyait toutefois être piégé dans le trafic en ressortant des stands, André Negrão n’abdiquait pas malgré le temps perdu et poursuivait son offensive avant de passer le témoin à Pierre Ragues.


Le Normand faisait sa part du travail avant que l’équipe ne détecte un problème de consommation l’empêchant d’effectuer le nombre de tours par relais prévus. Loin de se laisser abattre, l’écurie ajustait alors sa stratégie en lançant Thomas Laurent, dont l’attaque permettait à l’Alpine n°36 de combler l’écart. Pierre Ragues revenait ensuite aux affaires avant le retour d’André Negrão pour un relais marqué par l’intervention de la voiture de sécurité.


Dans un peloton regroupé à mi-course alors que l’obscurité tombait au pays des mille et une nuits, Signatech Alpine Elf faisait le choix de s’arrêter à la relance pour tenter l’undercut. Cette stratégie voyait successivement le Brésilien, puis Thomas Laurent et Pierre Ragues s’immiscer dans le match pour la victoire puisque l’Alpine A470 n°36 retrouvait les commandes de la catégorie.


Une fois en tête, l’équipage espérait compter sur un fait de course pour préserver sa première place jusqu’à l’arrivée. Malgré un travail irréprochable de la part des mécaniciens et des pilotes, le pari ne payait finalement pas et le trio devait toutefois se résoudre à un ultime ravitaillement éclair à un quart d’heure de la fin.


Thomas Laurent franchissait le drapeau à damier en cinquième position, assurant ainsi à l’équipe le cinquième rang du championnat. Malgré ce résultat frustrant, Signatech Alpine Elf quitte le LMP2 la tête haute avec trois victoires aux 24 Heures du Mans, mais aussi sept pole positions, huit victoires, vingt-quatre podiums et deux titres mondiaux en seulement cinq saisons en FIA WEC.

h01 h02 h03 h04 h05 h06 h07 h08
chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min chrono bleu min

 

Classement de la course :
1er Ho-Pin TUNG / Gabriel AUBRY / Will STEVENS (Jackie Chan DC Racing #37 ) en 08:01:17.284
2ème Roberto GONZALEZ / Antonio Felix DA COSTA / Anthony DAVIDSON (JOTA #38 ) en 08:01:19.178
3ème Frits VAN EERD / Giedo VAN DER GARDE / Nyck DE VRIES (Racing Team Nederland #29 ) en 08:01:34.002      chrono bleu min     

 LES MOMENTS FORTS DE LA COURSE

 DEROULE DE LA COURSE  pdf

Ils ont dit

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Elf
« Cette course était à l’image de la saison puisqu’elle nous laisse sur une frustration. Nous aurions aimé saluer notre success-story par un podium ou une victoire pour la dernière épreuve de notre aventure en LMP2. Un tel résultat était à notre portée comme nous étions au rendez-vous dès nos premiers tours de roue à Bahreïn. Nous avons rapidement réussi à trouver le compromis idéal entre performance et dégradation des pneus requis par ce circuit et nous l’avons démontré par nos bonnes qualifications. André a réalisé un départ dont il a le secret pour nous permettre de rester au contact avec les leaders. Pierre a également effectué un travail solide en tenant tête à des références de l’Endurance tandis que Thomas est parvenu à combler l’écart avec la tête en affichant une pointe de vitesse exceptionnelle. Hélas, un problème de consommation nous a contraints à faire moins de tours par relais qu’anticipé. Nous n’avons pas su le régler pendant la course, d’où notre choix d’une stratégie plus agressive durant l’intervention de la voiture de sécurité. Cela nous a permis de prendre la tête, mais nous étions exposés en l’absence de neutralisation et nous avons dû faire un splash-and-dash à un quart d’heure de l’arrivée. Nous n’avons cependant aucun regret puisque nous avons démontré toute notre combativité jusqu’aux derniers tours. Cette course conclut une année compliquée durant laquelle nous avons affiché un excellent niveau de performance malgré un manque évident de réussite. Cela vient conclure un chapitre merveilleux et riche en succès sur lequel nous allons nous appuyer pour relever le formidable défi qui nous attend en 2021 ! »

André Negrão
« Notre rythme n’avait rien à envier à nos concurrents, mais nous avons rencontré un souci avec le circuit d’essence nous faisant consommer davantage que prévu, et bien évidemment plus que nos rivaux. Nous avons toutefois tout donné pour réaliser une belle course pour cette dernière apparition d’Alpine en LMP2. C’était une saison étrange à plus d’un titre et notre cinquième place au championnat ne correspond ni à nos objectifs, ni à notre potentiel, mais cela a été un véritable plaisir de faire partie de cette formidable équipe qu’est Signatech Alpine Elf. » 

Pierre Ragues
«« Étant donné la domination de l’équipe ces dernières années en LMP2, nous avions tous envie de briller pour clore ce chapitre en beauté. Malheureusement, cette finale est à l’image de la saison puisqu’il nous a manqué ce brin de réussite pour convertir notre excellente pointe de vitesse et notre stratégie agressive en résultat solide. Cela s’est joué à un fait de course n’étant jamais arrivé, mais personne ne regrette cette prise de risques tant nous voulions tous finir sur une bonne note. Malgré la frustration, il faut retenir nos belles performances en 2020 après un début de saison compliqué et je tiens à remercier l’ensemble de l’équipe Signatech Alpine Elf pour toutes nos belles aventures communes. »»

Thomas Laurent
« Malgré un résultat final décevant, nous finissons l’année sur une bonne note puisque notre niveau de performances était excellent. Nous aurions pu faire beaucoup mieux que le classement ne le reflète. La voiture était au rendez-vous et j’ai pris énormément de plaisir au volant comme cela a pu se voir dans les temps. Pierre a réalisé du superbe travail tout comme André tout au long de la course. L’équipe a également excellé aux stands et nous avons pu jouer aux avant-postes même si la chance n’était malheureusement pas encore de notre côté. Je veux toutefois retenir les points positifs et j’ai énormément appris au sein de l’équipe durant cette longue saison.»

Signatech Alpine Elf va désormais mettre l’hiver à profit pour préparer son futur engagement en LMP1 et retrouver la compétition dans la catégorie reine sous le nom Alpine Endurance Team à Sebring (États-Unis) du 13 au 19 mars 2021.

Alpine Signatech Elf: "Après 7 saisons en LMP2 pour notre équipe

  • 2 Titres Européens

  • 2 Titres Mondiaux

  • 3 Victoires aux 24H du Mans

  • 7 pole positions

  • 8 huit victoires

  • 24 podiums

Et ceci en seulement cinq saisons en FIA WEC!!

Il est désormais temps de se projeter sur le programme Le Mans P1 pour la saison 2021"

--- Félicitations à tous pour ces bons moments passés à vous suivre!  NDLR ---

Sources: Signatech Alpine Elf, Alpine-sport.net

CHAMPIONNAT MONDIAL D'ENDURANCE 2019-2020

 CLASSEMENT FINAL DES PILOTES     CLASSEMENT FINAL DES EQUIPES

COURSE
A470_WEC_bahrain_2020 C A470_WEC_bahrain_2020 C A470_WEC_bahrain_2020 C
A470_WEC_bahrain_2020 C A470_WEC_bahrain_2020 C A470_WEC_bahrain_2020 C
A470_WEC_bahrain_2020 C A470_WEC_bahrain_2020 C
 A470_WEC_bahrain_2020 C  A470 WEC bahrain 2020 C 9  A470_WEC_bahrain_2020 C
A470_WEC_bahrain_2020 C A470_WEC_bahrain_2020 C A470_WEC_bahrain_2020 C

 

hl