Communiqué ALPINE:
Bernard Ollivier, Directeur général-adjoint d’Alpine


" Nous avons vécu un week-end inoubliable à Shanghai, avec beaucoup d’émotion et d’enthousiasme, notamment autour de la Baxi DC Racing Alpine. Sur la piste, l’équipe devait relever un gros défi en matière de gestion des pneumatiques. Il y avait la nécessité de combiner prudence et offensive pour protéger notre position. L’objectif est atteint, avec une superbe fin de course de Nicolas Lapierre, qui a montré à nos adversaires que nous étions là ! Le titre mondial obtenu par Signatech-Alpine est la consécration d’une aventure humaine, débutée en janvier 2013 avec le lancement d’un engagement sportif d’Alpine en endurance. Quatre ans plus tard, nous avons tout gagné et je n’aurais jamais imaginé que cela serait si rapide. Ces trois titres sont les fruits de la force et du professionnalisme de chaque membre de l’équipe. Tous ceux qui ont contribué à ce projet depuis sa genèse doivent se sentir fiers ce soir. Cette aventure sportive apporte une contribution majeure à la politique de relance d’Alpine, qui prendra bientôt une forme concrète avec la présentation de notre premier modèle. Lors de la dernière épreuve, nous pourrons nous battre pour la victoire sans pression, avec la seule volonté de faire honneur au panache caractéristique d’Alpine. "

Philippe Sinault, Team principal Signatech-Alpine


" En début de saison, nous n’osions pas rêver de ce titre. Il constitue une immense fierté pour notre équipe. Du sang bleu coule dans les veines de chaque mécanicien, chaque ingénieur et chaque pilote de nos A460 ! À Shanghai, nous avons constaté lors des essais libres l’importante usure des pneumatiques. Nous avons donc disputé les qualifications avec un pilote en gommes dures et l’autre en mediums. Cette option nous contraignait à réutiliser les pneus durs en course, en raison des quotas imposés par la réglementation. Gustavo et Paul-Loup ont souffert lors de leur relais, mais ils ont fait du bon travail dans ce contexte. En fin de course, nous avons retrouvé de la performance puisque nous étions en lice pour la troisième place avec la n°36. Toutefois, la quatrième position nous suffisait pour remporter le titre. C’est un peu frustrant de ne pas monter sur le podium, mais nous avons atteint notre objectif avec ce troisième titre en quatre ans. Au moment où Alpine prépare la révélation de son nouveau coupé, cela donne du sens à notre histoire commune. Je tiens à féliciter les autres équipes engagées en LMP2. Le niveau était particulièrement élevé cette année et nos adversaires nous ont poussé dans nos derniers retranchements. Nous voudrons finir en beauté à Bahrain ! "

Nicolas Lapierre


" Nous ne nous sommes pas trompés d’objectif ce week-end. Après avoir terminé toutes les courses sans rencontrer de problème mécanique ni d’accrochage, nous avions pour ambition de remporter le titre. La piste était très exigeante pour les pneumatiques et nous avons été conservateurs dans nos choix. En fin de course, je n’ai pas cherché à prendre l’ascendant sur la n°43, car je savais que la quatrième place était suffisante. Je suis fier d’offrir ce titre mondial à Alpine, à l’issue d’une saison exceptionnelle ! "

Stéphane Richelmi


" Ce n’était pas la course la plus facile, mais l’essentiel était d’apporter le titre à Alpine avant Bahrain. Aujourd’hui, j’ai pris le relais après Nicolas et Gustavo, qui avait été chargé de rouler avec les pneus durs. J’ai le sentiment d’avoir bien conduit, avec des temps réguliers et une réelle progression dans le trafic. Nous allons continuer à travailler et nous arriverons à Bahrain avec la volonté de terminer sur une note élevée ! "

Gustavo Menezes


" Je vis la plus belle saison de ma carrière ! Nous aurions aimé faire mieux aujourd’hui, mais il faut voir plus large. Nous avons remporté les 24 Heures du Mans et le championnat LMP2 ! À titre personnel, je suis aussi très fier d’avoir gagné à Austin. L’équipe a fait un travail fantastique cette fois encore. Notre stratégie pneumatique n’était pas idéale, mais c’est ce qu’il fallait faire pour atteindre notre but. Bruno Senna est venu s’excuser après sa petite erreur, ce sont des choses qui arrivent et il n’y a pas de souci entre nous. "

Paul-Loup Chatin


" J’ai vécu un week-end exceptionnel, avec d’excellents moments passés en compagnie de David, Ho-Pin et Jackie Chan ! Shanghai a beau être à quelques milliers de kilomètres de la France, je me sentais un peu comme chez moi tant l’accueil était fabuleux. En ce qui concerne la course, nous devions passer les pneus durs pour mes deux relais, effectués au moment où la chaleur était la plus forte. Mais ces gommes n’ont jamais fonctionné correctement et j’ai dû lutter avec du sous-virage. À part cela, tout s’est bien passé dans le trafic. Bravo à l’équipage de la Signatech-Alpine n°36 qui a bien mérité son titre ! "

Ho-Pin Tung


" À Fuji, nous avions un bon rythme que nous n’avons pas retrouvé ici. Dès le premier virage, c’était chaud avec une voiture arrêtée au milieu de la piste. Heureusement, j’ai pu l’éviter ! Ensuite, il y a eu cet incident avec une GT au bout de la ligne droite, nous étions cinq dans un mouchoir et il n’y avait rien que je puisse faire lorsqu’elle s’est rabattue sur moi. Heureusement, l’équipe a fait un super travail et nous avons pu continuer. C’était un week-end spécial, avec la présence de beaucoup de supporters et de tous les partenaires de Baxi DC Racing Alpine. Nous sommes heureux de partager la joie du titre avec la n°36 ! "

David Cheng


" Année après année, le WEC rencontre toujours plus de succès en Chine. C’était fantastique de voir la grande tribune de Shanghai pleine au moment du départ. Nous étions fiers et heureux d’avoir Jackie Chan avec nous ce week-end. Il y avait tellement de sollicitations que c’était parfois difficile d’être concentré sur la course. L’option des pneus durs pour les qualifications et une partie de la course n’était sans doute pas la meilleure. En revanche, la voiture fonctionnait bien avec les gommes mediums. Ho-Pin et Paul-Loup ont fait une belle course et je suis également satisfait de mes relais. Le week-end est passé à une vitesse folle et je suis un peu triste que cela soit déjà fini… "