Résumé de la course:

Dès les premiers essais libres sur le circuit de Bahreïn, l’Alpine A450 b se montrait très compétitive et finissait par signer sa première pole position dans le championnat du Monde d’Endurance !

Elle a ensuite animé toute la course en occupant à plusieurs reprises la première place des LMP2, avant de finalement  devoir se contenter de la quatrième place, à moins de deux secondes du podium !

Nelson, alors au volant, n’a rien pu faire pour s’opposer au retour de la seconde Ligier de l’équipe G-Drive, la N°28 équipée, elle, de pneumatiques neufs et il devait s’incliner à l’amorce du dernier tour.

La frustration est donc de mise, surtout quand on sait que l’Alpine A450 b a perdu une quinzaine de secondes quand une Toyota, alors pilotée par le Japonais Kazuki Nakajima, un habitué des touchettes en course – on se souvient notamment que c’est lui qui avait éjecté la Deltawing au Mans il y a trois ans, la propulsant à haute vitesse vers les rails –  est hélas venue la percuter à la corde d’un des virages, l’envoyant en tête à queue !

Bahrain WEC 2015 Alpine 2 min

Nelson qui se trouvait déjà à son volant explique :

« Nous avons appliqué une bonne stratégie pour pouvoir jouer aux avant-postes. Malheureusement, notre course a été gâchée par Nakajima qui m’a envoyé en tête-à-queue. Nous perdons stupidement une vingtaine de secondes qui nous coûtent cher à l’arrivée. »

Revenant sur le déroulement de cette épreuve des Six Heures de Bahreïn, Nelson poursuit :

« Dans le dernier relais, j’ai pu récupérer la troisième position, mais il était impossible de défendre cette place avec des pneus usés. J’ai tout donné mais je n’ai rien pu faire, il est certain que nous sommes frustrés car après s’être battus devant toute la course, c’est dur de ne pas monter sur le podium. »

Il précise :

«  Il faut toutefois relativiser les choses car il y a en ce moment des événements autrement plus importants. Restons positifs car nous terminons à la quatrième place du classement général LMP2, ce qui était notre objectif avant la course. »

Avant de conclure :

« Je pense qu’avec mes coéquipiers, Paul Loup Chatin et Tom Dillmann, nous avons fait du bon travail et l’équipe nous a donné le meilleur matériel possible. Il ne faut pas oublier que nous avons lutté pied à pied toute l’année avec notre Alpine qui date de cinq ans, avec des voitures de la nouvelle génération (Ligier JSP2-ORECA 05-Gibson). Nous avons su répondre présent, c’est très encourageant pour l’avenir, vivement l’année prochaine ! »

Bahrain WEC 2015 Alpine 1 min

Après la deuxième place au Japon lors des Six Heures du Fuji et la première ensuite à l’occasion des Six Heures de Shanghai en Chine, le bilan 2015, est plus que positif pour toute l’Equipe Signatech-Alpine et ses pilotes. Après ses deux titres Européens décrochés en ELMS (European Le Mans Séries) en 2013 et 2014, auxquels Nelson Panciatici a participé, l’écurie Signatech-Alpine se positionne encore plus comme une des équipes phares de l’Endurance de sa catégorie. On comprend pourquoi Nelson Panciatici est confiant pour l’avenir, impatient de piloter la nouvelle Alpine LMP2 qui devrait débuter en compétition en 2016 !

WEC 2015 Alpine classement general

Un article du team Alpine Signatech:

PREMIÈRE ANNÉE VALIDÉE POUR ALPINE EN CHAMPIONNAT DU MONDE !

  • Après deux titres européens, l’équipe Signatech-Alpine termine sa première saison en Championnat du Monde d’Endurance (FIA WEC) au quatrième rang du Trophée LM P2.
  • Deuxième au Japon et première en Chine, l’Alpine A450b s’adjuge la quatrième place au terme des 6 Heures de Bahreïn grâce à Nelson Panciatici, Paul-Loup Chatin et Tom Dillmann.
  • Sur le Circuit de Sakhir, l’équipe Signatech-Alpine s’est également offert une première pole position en FIA WEC.

Trois semaines après une première victoire LM P2 en Championnat du Monde sur le circuit de Shanghai, l’équipe Signatech-Alpine retrouvait un terrain de jeu très différent à Bahreïn.

Entre chaleur et séances nocturnes, l’Alpine A450b se montrait particulièrement compétitive et signait sa première pole position en FIA WEC.

Tom Dillmann prenait le départ de la dernière course de la saison. De jour, il bouclait son relais au troisième rang pour laisser le volant à Nelson Panciatici. Le double vainqueur de l’European Le Mans Series s’emparait rapidement de la première place avant d’être victime d’un contact avec une LM P1.

À mi-course, Paul-Loup Chatin lui succédait et restait dans le rythme pour la victoire. Tandis que la nuit commençait à tomber sur le Circuit de Sakhir, il reprenait la tête de la course durant plusieurs tours avant de passer le témoin à Nelson Panciatici. Avec une stratégie décalée, Nelson parvenait à récupérer la troisième position à une trentaine de minutes de l’arrivée, mais devait s’incliner dans l’ultime rotation et finissait au quatrième rang LM P2 sous le drapeau à damier.  

Avec 86 points marqués, dont 56 sur les trois manches asiatiques de fin d’année, Signatech-Alpine terminait au quatrième rang du Trophée LM P2 de sa première saison en Championnat du Monde d’Endurance.

Philippe Sinault (Team Principal Signatech-Alpine) : « Ce fut peut-être le week-end durant lequel nous avons été les plus performants. Grâce à l’homogénéité de notre équipage, nous avons même été en mesure de décrocher une belle pole position. Tom a été un peu serré au départ, mais il s’est vite mis dans le rythme avec une stratégie différente de nos concurrents. Nelson a fait du très bon travail avant d’être heurté par Nakajima. Paul-Loup était également très performant avec une tactique agressive. Tout a failli payer, mais Nelson a dû terminer avec des pneus déjà entamés par les qualifications. Il a tout donné, mais il était impossible de résister dans le dernier tour. Le niveau est tellement relevé que le moindre problème nous prive d’un podium. Néanmoins, l’équipe a fait une très belle course et termine l’année avec deux podiums, une victoire en Chine et la quatrième place finale. Ce fut une très belle saison ! »

Nelson Panciatici : « Nous avons appliqué une bonne stratégie pour pouvoir jouer aux avant-postes. Malheureusement, notre course a été gâchée par Nakajima qui m’a envoyé en tête-à-queue. Nous perdons une vingtaine de secondes qui coûte cher à l’arrivée. Dans le dernier relais, j’ai pu récupérer la troisième position, mais il était impossible de défendre cette place avec des pneus usés. C’est assez frustrant, même si ça n’enlève pas les bons résultats que nous avons signés en cette fin de saison. »

Paul-Loup Chatin : « Toute l’équipe a réalisé une grande course avec de belles performances et une stratégie adaptée. La pole position montre que nous sommes compétitifs sur un tour. La course a juste duré deux minutes de trop, mais je pense que nous pouvons être fiers de notre saison, autant les pilotes que l’équipe. Cette fin d’année est très encourageante pour l’avenir. 2016 va arriver très vite ! »

Tom Dillmann : « Dès les essais libres, nous avons compris que nous pouvions jouer la pole position. J’ai fait un très bon tour et Paul-Loup était aussi rapide. Sur le plan personnel, ajouter cette pole position à notre victoire à Shanghai est très gratifiant. Durant mon relais, j’ai surtout dû économiser mes pneumatiques face à des pilotes qui adoptaient une tactique différente. Nous manquons le podium à cause de la Toyota. C’était compliqué, mais nous avons fait une belle course avec une bonne stratégie. Dommage que cette course n’ait pas duré un tour de moins ! »

BAHRAIN 2015

Finalement, l'équipe Alpine Signatech termine 4ème à Bahrain. Un arrêt de trop aux stands dans la dernière demi heure de course a fait s'envoler le podium. La course fût cependant très animée et Alpine a toujours été en avant poste.

A bord de l'ALPINE, il reste 1h de course à Nelson Panciatici pour remonter sa quatrième position actuelle. Arrêt aux stands de la Ligier 28 à 42 min de la fin, Nelson gagne une place. Nelson mène un train d'enfer, il passe la Ligier 26 et se retrouve en 2nde position!! SUPER!! Cliquer sur le bouton à droite.

Video

A bord de l'ALPINE à 3h40 du début, Paul-Loup Chatin remonte ses concurrents. Actuellement en 2nde position. Cliquer sur le bouton à droite.

Video

A bord de l'ALPINE à 2h55 du début, Tom Dillmann au volant.

En 4ème position à cet instant. Cliquer sur le bouton à droite.

Video

Novembre 2015:

Le 21/11: L'A450 est repassé en quatrième position. Tom Dillmann cède le volant à Paul-Loup Chatin et celui-ci mêne un train d'enfer, la troisième place est regagnée. Puis la seconde en quelques tours, après 3h32 de course.

Bahrain WEC 2015 Alpine course 05 min

Bahrain WEC 2015 Alpine course 03 min Bahrain WEC 2015 Alpine course 04 min

Après 2h30 de course, Alpine est toujours EN TETE sur le circuit de Bahrain.

Bahrain WEC 2015 Alpine course 01 min Bahrain WEC 2015 Alpine course 02 min

Le 20/11: L'équipe Alpine conforte sa régularité en terminant en pôle des qualifications. La course va être spectaculaire.

Bahrain WEC 2015 Alpine essais 04 min Bahrain WEC 2015 Alpine essais 05 min

Bahrain WEC 2015 Alpine qualifications

Alpine poursuit dans la régularité de sa progression: 3ème à la 3ème séance d'essais et 1ère à la dernière séance d'essais. C'est de bonne augure pour les qualifications!

3ème séance d'essais:

Bahrain WEC 2015 Alpine essais 06 min

Bahrain WEC 2015 Alpine essais 03

2nde séance d'essais:

Bahrain WEC 2015 Alpine essais 07 min Bahrain WEC 2015 Alpine essais 08 min

Bahrain WEC 2015 Alpine essais 02

Le 19/11: C'est parti pour les épreuves sur le circuit de Bahrain. Alpine a terminé la première séance d'essais en première place. Et ce n'est pas fini....

Bahrain WEC 2015 Alpine essais 09 min

Bahrain WEC 2015 Alpine essais 01

Le 18/11: Avant l'effort, le réconfort. Dans les paddocks, les équipes se restaurent.

Bahrain WEC 2015 Alpine paddocks min

Directeur Général du Bahrain International Circuit (BIC), Shaikh Salman bin Isa Al Khalifa et son équipe ont accueilli tous les membres du paddock du Championnat du Monde d'Endurance FIA (WEC), ainsi que les concurrents et organisateurs des championnats GP2, GP3, MRF, et aussi de la Coupe Porsche GT3, pour la traditionnelle grande fête du mercredi soir.

Avec son assiette de barbecue et sa boisson fraîche, chacun a savouré cette soirée de détente sous le ciel étoilé du désert, avant que ne commencent dès demain matin trois jours d'action en piste, qui culmineront samedi après-midi avec les Bapco 6 Heures de Bahreïn.

Un nouveau podium pour Alpine serait excellent pour terminer le championnat FIAWEC 2015 en beauté. Nous croisons les doigts!

La réponse ce week-end.