A110 R GT

L’espoir de revoir Alpine en rallye se concrétise, même si la future A110 R-GT « compétition client » ne disputera pas la catégorie reine.

Dans la catégorie R-GT

Si vous espériez voir Alpine se frotter directement aux citadines caracolant en tête du championnat de WRC (Citroën C3, Hyundai i30, Toyota Yaris), vous en serez pour vos frais. Le retour d’Alpine en rallye, 40 ans après l’abandon de cette discipline, s’orchestrera dans la catégorie R-GT, sur les manches d’ERC (championnat européen) et de WRC.

Face au Porsche Cayman

Cette Alpine A110 de rallye revient au moment où Abarth brille déjà dans cette discipline, depuis 2018, avec la 124, tandis que Porsche prévoit son retour sur la base du Cayman GT4, en 2020.

Près de 300 ch dans l’Alpine R-GT

Alpine confiera le développement de cette A110 de rallye au préparateur Signatech, déjà sous contrat avec l’artisan normand pour son engagement en endurance, avec le modèle Cup. Ce dernier servira justement de base à la future Alpine R-GT, probablement mue par la future définition 292 ch du bloc 1.8 turbo qu’accueillera bientôt le modèle de série. Côté trains roulants, la Française se contentera de roues arrière motrices, alors que la Porsche Cayman lui opposera une transmission intégrale.

Alpine vs Porsche

La confrontation s’annonce palpitante entre les deux rivaux. Mais si la Berlinette est attendue fin 2019 sur les spéciales des rallyes les plus prestigieux, la Porsche attendra le courant de l’année suivante.