Podiums A110GT4 2020

GT4 FFSA Magny Cours promotion

Vendredi, les quarante équipages du Championnat de France FFSA GT se retrouvent en piste à l’occasion de deux séances d’essais libres d’une heure sur le Circuit de Nevers Magny-Cours. 

GT4 European Series essais1

Les essais ont débuté et se sont bien déroulés pour les pilotes d'Alpine A110GT4. La #36 de Pierre Sancinéna / Pierre-Alexandre Jean termine première en 1:47.447s  et la #26 de Soheil Ayari / Nicolas Tardif, en 6ème position.  chrono bleu min

A110 GT4 26 FFSA Magny Cours essais1 2     A110 GT4 26 FFSA Magny Cours essais1

GT4 European Series essais2Fin des essais, nos pilotes se placent dans le TOP 20. L'A110GT4 #26 de Soheil Ayari / Nicolas Tardif est 10ème devançant l'A110GT4#36 de Pierre Sancinéna / Pierre-Alexandre Jean placée 17ème.  chrono bleu min

A110 GT4 26 FFSA Magny Cours essais2 2  A110 GT4 26 FFSA Magny Cours essais2 3  A110 GT4 26 FFSA Magny Cours essais2 

Les Audi R8 LMS ont dominé l’exercice des qualifications pour la rentrée du Championnat de France FFSA GT ! Cet après-midi à 15h15, Fabien Michal (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing) s’élancera devant Sylvain Noël (Porsche Cayman / Racing Technology) et Pierre Sancinena (Alpine A110 GT4 / CMR). Dimanche, son équipier Lonni Martins (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing) partira en pole position pour la première fois de sa carrière.

GT4 European Series qualifs1

Dès le premier quart d’heure d’action du week-end, Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) s’empare des commandes en 1:47.447s. Le Français signe alors le temps de référence de la journée devant Ricardo van der Ende (BMW M4 / L’Espace Bienvenue), l’homme le plus rapide de l’après-midi en 1’47’’543, et Mike Parisy (Porsche Cayman / CD Sport), deuxième de la session matinale. Pierre Sancinéna se classe 3ème. Nicolas Tardif est quand lui en 15ème position.  chrono bleu min

A110 GT4 36 FFSA Magny Cours qualifs1

GT4 European Series qualifs2

 Au terme des vingt minutes de séance, Soheil Ayari se place 3ème , en 1:47.492s et Pierre-Alexandre Jean 5ème. Les Alpine GT4 se montrent compétitives!   chrono bleu min

 A110 GT4 26 FFSA Magny Cours qualifs1

GT4 European Series course1

 Rapidement, Julien Piguet dépasse Benjamin Lariche avant de se lancer à la poursuite de Grégory Guilvert. Derrière, Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 / CMR) ne perd pas de temps en effaçant Jimmy Antunes, désormais aux prises avec Éric Trémoulet (Porsche Cayman / Vic’Team) dans un groupe de chasse dynamisé par Soheil Ayari (Alpine A110 / CMR) et Lonni Martins (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing). Pierre-Alexandre Jean hérite alors du podium – le premier pour l’Alpine A110 GT4 en France – suivi par Lonni Martins, Soheil Ayari ...

Nos pilotes placent donc les deux Alpine dans le TOP 5. Pierre Sancinéna / Pierre-Alexandre Jean terminent sur le podium, sur la 3ème marche, et Soheil Ayari / Nicolas Tardif sont 5ème.   chrono bleu min

A110 GT4 26 FFSA Magny Cours course1  A110 GT4 36 FFSA Magny Cours course1 podium 3  A110 GT4 36 FFSA Magny Cours course1 podium 

Les moments forts de la première course. 

ILS ONT DIT:

Pierre Sancinéna (Alpine A110 / CMR) – 3e : « Je suis ravi de placer cette Alpine sur le podium dès son deuxième week-end de compétition en France. Malgré un bon envol, j’ai perdu de la puissance dans les deux premiers tours. Nous devons étudier ce qu’il s’est passé, car la voiture était ensuite très plaisante et performante. J’ai pu remonter avant un excellent passage aux stands pour que Pierre-Alexandre aille chercher cette troisième place, même si ce qui est arrivé à la BMW est regrettable… C’est la course ! »

Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 / CMR) – 3e : « J’ai connu un relais animé et j’ai même dû mettre la ventilation à un moment ! J’ai pu doubler une Porsche au terme d’une manœuvre bien préparée, je suis ensuite revenu sur Benjamin et la BMW. J’essayais surtout d’être régulier et propre, mais j’ai perdu pas mal de temps derrière un retardataire. Il m’a finalement manqué quelques mètres, mais c’était une belle course pour une première avec Pierre ! »

GT4 European Series course2

En menant l’Alpine A110 GT4 à sa première victoire dans l’Hexagone, Pierre-Alexandre Jean et Pierre Sancinéna ont signé le premier succès d’un constructeur français au sein du Championnat de France FFSA GT.

Les pilotes de l’équipe CMR ont pris le dessus sur les Audi R8 LMS du Saintéloc Racing confiées à Grégory Guilvert / Fabien Michal et Lonni Martins / Christophe Hamon. Benjamin Lariche / Robert Consani (Ginetta G55 / Speed Car) repartent de Magny-Cours en tête du classement général Pro-Am. Romain Brandela / Michaël Petit (BMW M4 GT4) se sont imposés devant Nicolas Gomar / Julien Lambert (Porsche Cayman / AGS Events), de nouveau leaders dans la catégorie Am.

Dimanche, les conditions sont idéales pour clore ce rendez-vous nivernais du Championnat de France FFSA GT. Sur la grille de départ, les Audi R8 LMS de Saintéloc Racing monopolisent la première ligne avec Lonni Martins et Grégory Guilvert. Derrière, on retrouve Julien Piguet (BMW M4 / BMW Team France), Pierre-Alexandre Jean, Jim Pla (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) ainsi que le premier Am, Olivier Pernaut (Audi R8 LMS / Orhès Racing).

Dès que le peloton est lâché, Grégory Guilvert s’empare des commandes en faisant l’extérieur à Lonni Martins au premier virage. Julien Piguet l’imite à Adélaïde alors que Jim Pla et Soheil Ayari (Alpine A110 / CMR) débordent Pierre-Alexandre Jean. Peu après, le pilote Mercedes voit toutefois ses deux poursuivants l’effacer tandis que Steven Palette (Porsche Cayman / IMSA Performance) se montre assez opportuniste pour le surprendre également.

La première partie de la course permet au trio de tête de s’échapper devant un groupe de chasse mené par les Alpine A110, talonnées par Steven Palette, Jim Pla et Éric Trémoulet (Porsche Cayman / Vic’Team). Ceux-ci sont rapidement rejoints par Romain Monti (BMW M4 / 3Y Technology) et Matthew George (Aston Martin Vantage / Generation AMR Super Racing). La tension monte parmi eux et Éric Trémoulet écope d’un drive-through pour avoir poussé Romain Monti.

Devant, les écarts se resserrent, mais la course est neutralisée sous Full Course Yellowaprès la sortie de piste de Wilfried Cazalbon (Ginetta G55 / CMR) peu avant la fenêtre des changements de pilotes. Dès que la voie des stands s’ouvre, tous les concurrents présents aux avant-postes s’y engouffrent afin de céder le volant à leur coéquipier. Certains parviennent à gagner quelques positions dans l’opération, mais ce n’est pas le cas de la BMW M4 n°3 de Julien Piguet et Laurent Hurgon, impliquée dans un incident dans la voie des stands.

Après une brève intervention du Safety Car, les vingt dernières minutes sont véritablement explosives. Si Fabien Michal conserve d’abord la tête sur Christophe Hamon, la menace représentée par Pierre Sancinéna se précise. Après avoir effacé Nicolas Tardif (Alpine A110 / CMR), contraint à l’abandon dans la foulée, et Christophe Hamon, le Normand se lance à la poursuite de Fabien Michal, qu’il surprend à l’intérieur du 180° alors qu’il ne reste plus que six minutes au chronomètre !

Contrôlant la fin de course, Pierre Sancinéna s’impose devant Fabien Michal et Christophe Hamon. Un peu plus loin, Sylvain Noël (Porsche Cayman / Racing Technology) fait parler toute son expérience pour se hisser au quatrième rang face à Robert Consani (Ginetta G55 / Speed Car), auteur d’une belle remontée après que son équipier Benjamin Lariche ait été accroché.

Sixième pour son retour, le Champion de France FFSA GT 2017 Gilles Vannelet (BMW M4 / 3Y Technology) devance Ronald Basso (BMW M4 / 3Y Technology), qui remporte le Challenge Pirelli avec Romain Monti grâce à leurs trente-quatre positions gagnées lors des deux épreuves neversoises. Olivier Jouffret (Porsche Cayman / Vic’Team), Alexandre Bardinon (Mercedes AMG / M Racing – YMR) et Douglas Lundberg (Ginetta G55 / Spped Car) complètent le top dix au terme de ce final riche en spectacle.

Les performances accomplies tout au long du week-end par Pierre Sancinéna, Christophe Hamon et Olivier Pernaut leur permettent également de remporter une montre Certina, partenaire officiel du Championnat de France FFSA GT. (Sources EI)   chrono bleu min

A110 GT4 36 FFSA Magny Cours course2 A110 GT4 36 FFSA Magny Cours course2 3 A110 GT4 36 FFSA Magny Cours course2 arrivee
A110 GT4 36 FFSA Magny Cours course2 podium A110 GT4 36 FFSA Magny Cours course2 Pierre Sancinena Pierre Alexandre Jean vainqueurs min

 

 

A110 GT4 36 FFSA Magny Cours course2 podium 2

Video

Les moments forts de la deuxième course.

Attaque de Pierre sur Fabien Michal #42 Dernier tour Interview
Magny Cours 2018 FFSA GT4 course2 attaque Pierre Sancinena  Magny Cours 2018 FFSA GT4 course2 dernier tour  Magny Cours 2018 FFSA GT4 course2 interview 

ILS ONT DIT

Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 / CMR) – 1er : « C’est une victoire historique pour un pilote français évoluant dans une équipe française, une voiture française et un championnat français ! Je ne pouvais pas rêver mieux, d’autant que j’ai pu me bagarrer avec Soheil qui m’a accompagné durant mes deux années en monoplace. C’est une vraie fierté de voir tout le travail de l’équipe être récompensé ce week-end. »

Pierre Sancinéna (Alpine A110 / CMR) – 1er : « En venant à Magny-Cours, j’avais l’envie d’offrir à Alpine sa première victoire en Championnat de France dans un coin de ma tête. C’est incroyable de voir ce rêve devenir réalité. Je suis extrêmement fier du travail accompli par l’équipe et Pierre-Alexandre. Les réglages étaient parfaits puisqu’ils nous ont permis d’économiser les pneus tout en étant à l’aise partout. C’est une victoire qui correspond bien à la nature de l’Alpine A110 GT4 ! »

Philippe Sinault, Directeur de Signatech : « Comme l’a dit Pierre Sancinéna, c’est une victoire qui correspond bien à la nature de l’Alpine A110 GT4 ! Depuis ses débuts en compétition, l’Alpine A110 GT4 ne cesse de démontrer son agilité, sa polyvalence sur tous les types de circuits et le pari payant de la légèreté qui est ancré dans l’ADN d’Alpine. Ces trois axes avaient été ciblés très tôt dans le développement mené par l’équipe de Lionel Chevalier et de Signatech. Cette réussite, nous la devons aussi au travail acharné effectué par la structure CMR et ses deux jeunes pilotes talentueux. Nous tenons donc à les remercier et nous nous attendons à ce que ce succès soit le premier d’une longue lignée face aux plus grands constructeurs engagés en GT. »

hl

Nous retrouverons l'équipe CMR à Barcelone.

2018 FFSA GT4 Barcelone promotion