Podiums A110GT4 2020

Index de l'article

Dimanche 04/10:

FFSA GT4 essais1   Beltoise et Wallgren jusqu’au-boutistes en Course 2 !

  • Première victoire en 2020 pour Alpine et le Mirage Racing
  • Drouet et Petit signent un premier succès en Silver Cup
  • Huteau et Hamon aux forceps en Am Cup

Deux courses et… deux arrivées au sprint ! Pour son troisième rendez-vous de la saison, le Championnat de France FFSA GT réserve ce week-end un fantastique spectacle à tous les fans de sport automobile. Comme lors de la course de samedi soir, ce sont les polemen – en l’occurrence Vincent Beltoise et Rodolphe Wallgren – qui ont raflé la mise. Mais, comme samedi, il a fallu attendre les toutes dernières minutes pour connaitre le dénouement de cette course.

Ayant pris la tête à la faveur du changement de pilote obligatoire, Fabien Michal avait parfaitement relayé Grégory Guilvert au volant de l’Audi #42 du Saintéloc Racing. Mais il voyait grossir dans ses rétroviseurs l’Alpine #222 du Mirage Racing, pilotée par Rodolphe Wallgren après avoir dominé la première partie de la course aux mains de Vincent Beltoise. Lorsque l’Audi virait un peu large à l’entame du dernier tour, Rodolphe Wallgren ne se privait pas pour bondir et arracher la victoire sur le fil, la première pour la marque française cette saison. Quand on sait que le Mirage Racing avait remporté son premier succès en FFSA GT sur le Circuit Paul Ricard il y a un an, on se dit que l’air du Castellet réussit plutôt bien à l’équipe dirigée par Guillaume Bruot et Frédéric de Brabant. 

Deuxièmes, Grégory Guilvert et Fabien Michal ne pouvaient cacher une certaine déception d’être passé si près de la victoire. D’un autre côté, les doubles champions en titre de la catégorie Pro-Am savent aussi que cette médaille d’argent vaut de l’or dans la défense de leur couronne.

La troisième place de Thomas Drouet et Paul Petit (Mercedes-AMG GT4 #88), dans le sillage des deux leaders durant les dernières minutes, permet au duo de l’équipe AKKA-ASP de remporter un premier succès dans la catégorie Silver. Les deux hommes ont devancé les vainqueurs de la première course, Fabien Lavergne et Edouard Cauhaupé (Mercedes-AMG #2 – CD Sport), et les revenants Lonni Martins et Sacha Bottemanne (Audi R8 LMS #6), tout heureux de monter sur le podium de la Silver Cup pour leur première collaboration avec le Team Fullmotorsport. Le coup de théâtre de cette Silver Cup est venu de l’abandon de la BMW M4 GT4 de L’Espace Bienvenue, privée de puissance dès le premier tour. Toujours en tête du championnat, Ricardo van der Ende et Benjamin Lessennes ont perdu plus de la moitié de leur avantage. 

Sixième du classement général, Nicolas Prost et Christopher Campbell (Alpine A110 GT4 – CMR) ont pris une belle revanche sur leur abandon du samedi en montant sur le podium de la classe Pro-Am. Après les ennuis de Jim Pla-Jean-Luc Beaubelique (Mercedes-AMG #87 – AKKA-ASP) et Mike Parisy-Nicolas Gomar (Aston Martin Vantage #89 – AGS Events), respectivement relégués à un et deux tours, le Top 5 de la catégorie Pro-Am était complété par Simon Gachet-Eric Debard (Audi R8 LMS #14 – Saintéloc) et Akhil Rabindra-Gilles Vannelet (Aston Martin Vantage #69 – AGS Events).

Am Cup : Huteau et Hamon en patrons

Si le suspense a été total en tête du classement général, ce fut le cas aussi dans la catégorie Am. Après sa victoire de la veille avec César Gazeau, Wilfried Cazalbon (Toyota GR Supra GT4 – CMR) pensait avoir fait le plus dur en prenant le meilleur sur Pascal Huteau (Audi R8 LMS GT4 – Team Fullmotorsport) à une dizaine de minutes de l’arrivée. Mais c’était sans compter sur la rage de vaincre du vice-champion Am 2019… Quatre tours plus tard, de nouveau au freinage de la chicane du Mistral, c’est cette fois l’Audi qui faisait l’intérieur à la Toyota. Ce troisième succès de Pascal Huteau et Christophe Hamon, qui est aussi leur sixième podium en sept courses, leur permet de prendre le large au championnat. Troisièmes, Erwan Bastard et Sylvain Carroff sont bien remontés après avoir dû s’élancer de la dernière ligne de la grille de départ suite au bris de moteur de leur Ginetta #72 de samedi. Ce podium était une belle récompense pour le travail effectué par l’équipe ANS Motorsport. À l’inverse, Didier Dumaine et Christophe Carrière perdaient gros après avoir dû ranger l’Aston Martin Vantage #161 de l’équipe AGS Events en bord de piste.

FFSA GT4 Paul Ricard 2020 grille C2

LES TEMPS FORTS DE LA COURSE 2

Classement général
1er Wallgren / Beltoise / Alpine A110 (Mirage Racing #222 ) en 01:00:00.218
2ème Michal / Guilvert / Audi R8 LMS (Sainteloc Racing #42 ) en 01:00:00.611
3ème Petit / Drouet / Mercedes-AMG (AKKA-ASP Team #88 ) en 01:00:01.077    chrono bleu min
Meilleur Tour : 2:13.966 (156.4 km/h), (No.89) Parisy Mike
Meilleur Tour 'Am': 2:15.599 (154.5 km/h), (No.5) Hamon Christophe
Meilleur Tour 'Pro Am': 2:13.966 (156.4 km/h), (No.89) Parisy Mike
Meilleur Tour 'Silver': 2:14.210 (156.1 km/h), (No.88) Drouet Thomas

FFSA GT4 Paul Ricard 2020 C2 20

Classement AM
1er Huteau / Hamon (Team Fullmotorsport #5 ) en 01:00:59.24

2ème Cazalbon / Gazeau (CMR #66 ) en 01:01:00.286
3ème Caroff / Bastard (ANS MOTORSPORT #72 ) en 01:01:36.859

 
Classement Pro-Am
1er Wallgren / Beltoise (Mirage Racing #222 ) en 01:00:00.218
2ème Michal / Guilvert (Sainteloc Racing #42 ) en 01:00:00.611
3ème Campbell / Prost (CMR #36 ) en 01:00:23.956
FFSA GT4 Paul Ricard 2020 C2 podium2

Classement Silver
1er Petit / Drouet (AKKA-ASP Team #88 ) en 01:00:01.077
2ème Cauhaupe / Lavergne (CD Sport #2 ) en 01:00:14.855
3ème Bottemanne / Martins (Team Fullmotorsport #6 ) en 01:00:22.529

 

ILS ONT DIT

Frédéric de Brabant, General Manager
« Le bilan est mitigé après ce week-end fait de joies et de frustrations. La performance était là comme le souligne notre superbe victoire de dimanche matin dans un peloton extrêmement compact et rugueux. Nous quittons toutefois Le Castellet avec une certaine amertume. C’est toujours rageant d'être trahi par la fiabilité et de voir autant d’accrochages dans les premiers virages malgré un plateau extrêmement relevé et une piste aussi large. Certains concurrents doivent se rappeler qu’une course ne se gagne pas qu’au départ. Il faut néanmoins féliciter Vincent et Rodolphe pour leur succès, l’ensemble de l’équipe technique pour leur travail incroyable alors que les courses s’enchaînaient, mais aussi la partie réceptif, qui a accueilli nos partenaires dans les meilleures conditions pour leur offrir une expérience unique. Même si la situation se complique du côté des pilotes, nous avons montré que nous étions au rendez-vous quand tout se passe bien et nous sommes toujours dans le match chez les équipes. Nous allons donc continuer de pousser à Albi, où nous évoluerons presque à domicile ! » 

Rodolphe Wallgren : « Notre bilan est mitigé et teinté de frustration. Notre victoire repose beaucoup sur l’excellente qualification et le beau relais de Vincent. Nous avons perdu une ou deux secondes au pitstop et cela m’a fait ressortir derrière Fabien Michal et devant Paul Petit. Il fallait un peu de mental pour contenir ce Silver et j’avais prévu de placer une attaque sur le leader dans les deux derniers tours. Son erreur m’a facilité la tâche et m’a permis de reprendre la tête sans prise de risques. Nous avions tous les ingrédients - l’équipe, la voiture et les pilotes - pour jouer la gagne sur les trois courses, mais il nous a manqué le respect des autres concurrents puisque nous avons été victimes de deux accrochages compromettant nos chances au championnat. Nous allons toutefois tout donner pour nous battre jusqu’au bout et il est possible que nous fassions de belles choses si la météo nous réserve un peu de pluie comme je pense que Vincent et moi pouvons être encore plus solides dans ces conditions ! »
 
Vincent Beltoise : « Ce week-end me tenait à cœur avec trois courses sur un circuit où je suis à l’aise, où nous avions gagné l’an dernier et où il fallait marquer de gros points au moment de basculer dans la seconde moitié de saison. Tout ne s’est pas passé exactement comme prévu puisque nous avons manqué de réussite en étant pris dans des accrochages dont nous n’étions absolument pas fautifs. Je veux toutefois retenir le positif et c’est le cas avec notre pole au général concrétisée par une belle victoire que Rodolphe est allé chercher en toute fin de course ! »

DEROULE DE LA COURSE 2   pdf

COURSE 2
FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2
FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2
FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2
FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2
FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2
FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2
FFSA_GT4_Castellet_2020 C2  FFSA GT4 Paul Ricard 2020 C2 21 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2
FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2
FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2 FFSA_GT4_Castellet_2020 C2