Podiums A110 Rally 2020

Nouveau défi pour Manu Guigou et Alpine

Après des performances remarquées pour sa grande première au volant de l’Alpine A110 Rally, Manu Guigou arrive au Rallye Cœur de France en tête du Championnat de France des Rallyes deux-roues motrices. Fort de sa victoire saluée par tous les observateurs, le Vauclusien tentera de confirmer dans le Loir-et-Cher ! 

A110 Rally Manu Guigou news1

Dans la foulée d’une quinzaine chargée pour Alpine avec l’annonce de ses futurs engagements en F1 et en LMP1 et la 88eédition des 24 Heures du Mans, les héritières de Jean Rédélé continuent d’investir les spéciales de rallye chaque semaine. Le week-end prochain, celles-ci se retrouveront à Vendôme pour le troisième des six rendez-vous du Championnat de France des Rallyes.
 
Si le profil du Rallye du Mont-Blanc dernier était particulièrement adapté à l’Alpine A110 Rally, Manu Guigou a su sublimer sa monture pour la mener aux avant-postes et terminer sur le podium toutes catégories confondues. Malgré cet exploit à l’écho historique pour les amoureux de la marque au A fléché, l’ambassadeur de l’Alpine A110 Rally se rend à Vendôme avec la même approche qu’à Morzine. 
 
« Il ne faut jamais rien prendre pour acquis », assène Manu Guigou. « Après cet excellent résultat au Mont-Blanc, il est déjà temps d’attaquer notre deuxième rallye avec l’Alpine A110 Rally. Trois concurrents auront la même voiture, donc l’objectif sera d’engranger un maximum de points en vue du championnat. J’ai toute confiance dans le Team Joffroy, qui a su former un petit commando dévoué au programme et extrêmement efficace avec Romain Joffroy, Audric Chantriaux, Anthony Montero et Jason Rateau. Après s’être imposé comme le spécialiste de l’historique depuis une quarantaine d’années, la structure a réussi son baptême du feu en démontrant avoir toutes les compétences pour s’occuper d’une auto moderne ! »
 
Neuf fois titré en deux-roues motrices, le Vauclusien s’attend à voir la concurrence réagir sur une épreuve dont il ne possède qu’une expérience limitée. En 2005, il s’était imposé dans sa catégorie alors que le Cœur de France figurait encore au calendrier de la Coupe de France et il n’a retrouvé les routes de Vendôme qu’en 2017, avec une nouvelle victoire de classe à son actif. 
 
« J’ai déjà disputé ce rallye très rythmé à deux reprises », rappelle Manu Guigou. « Les enchaînements sont très rapides et certains sont partiellement masqués. Le profil des spéciales devrait convenir à l’Alpine A110 Rally, mais la météo s’annonce pluvieuse. Si ces prévisions se confirment, ce sera loin d’être idéal pour une deux-roues motrices, mais j’ai toute confiance dans les gommes que me proposeront le manufacturier Pirelli et le distributeur Ivalto dans ces conditions. »
 
Un joli clin d’œil à l’implication de Manu Guigou dans le développement de l’Alpine A110 Rally aura également lieu puisque c’est sur ce même rallye qu’il avait assuré le rôle d’ouvreur pour la première apparition publique dynamique de la voiture. Il s’agissait d’ailleurs de la toute première apparition d’Alpine au Cœur de France moderne, deux ans après le succès de la Berlinette originelle en VHC.
 
« Malgré le rythme très intensif de cette saison où les rendez-vous s’enchaînent trop rapidement, nous avons tenté de préparer le rallye le plus sereinement possible », souligne-t-il. « Notre expérience nous permet de connaître une partie des spéciales même si certaines seront négociées en sens inverse. Nous n’avons pas pu eu le temps d’organiser de séance d’essais, mais nous avons essayé d’adapter la voiture aux spécificités de cet événement tout en travaillant sur quelques évolutions après les leçons apprises sur notre première épreuve avec l’Alpine. Le shakedown sera donc déterminant pour définir les meilleurs réglages. »
 
Après les deux premiers rendez-vous de la saison, Manu Guigou occupe la tête du Championnat de France deux-roues motrices avec huit unités d’avance sur Pauline Dalmasso et seize sur François Delecour et Allison Viano. Dans une catégorie où tous les résultats comptent, le pilote de l’Alpine A110 Rally n°22 sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur. 
 
« Comme à Morzine, le but sera de ne pas se tromper d’objectif et de prendre un maximum de points en vue du Championnat de France deux-roues motrices », conclut Manu Guigou. « Les écarts sont toujours faibles et l’une des clés sera de ne pas abandonner tout en sachant allier performances et régularité sur toutes les épreuves, à commencer par le Cœur de France ! » 
 
Le Rallye Cœur de France mettra un terme à la première moitié de saison du Championnat de France FFSA des Rallyes Asphalte. Les débats s’ouvriront samedi par une boucle de trois spéciales répétées à l’identique l’après-midi avant la super-spéciale de Vendôme. Dimanche, deux tests empruntés à deux reprises seront au programme, sans oublier la courte spéciale de Super Savigny. Les douze secteurs chronométrés totaliseront 186,95 kilomètres de compétition sur un parcours total de 459,06 km.