Podiums A110 Rally 2021

Manu Guigou et l’Alpine A110 à l’assaut du Monte-Carlo

Récemment titré Champion de France deux-roues motrices, Manu Guigou s’apprête à relever des défis inédits en cette nouvelle année. Le premier sera chargé de symboles puisque Manu disputera le Rallye Monte-Carlo, qui célèbre son 110e anniversaire, avec son Alpine A110 Rally, cinquante ans après la première victoire scratch de la marque Alpine sur l’épreuve.

 

A110 Rally Manu Guigou news 2020 09 28

Véritable monument du sport automobile, le Monte-Carlo est l’un des rallyes les plus redoutables qui soient. Réunissant souvent les conditions les plus piégeuses entre pluie, neige, verglas et brouillard, voire un mixte dans une seule et même spéciale, les quatre jours de compétition entre Gap et Monaco proposent un éventail de toutes les difficultés aux équipages engagés. 
 
Alpine a forgé sa légende sur ces mêmes routes mythiques du premier événement majeur du calendrier. En 1964 d’abord, avec la victoire de catégorie de l’Alpine A108 de Jacques Feret. En 1971 ensuite, avec le succès de l’Alpine A110 1600S d’Ove Andersson pour lancer une année voyant Alpine devenir Championne Internationale des Marques. En 1973 enfin, lorsque la marque fondée par Jean Rédélé entrait définitivement dans l’histoire avec le triplé des Alpine A110 1800 de Jean-Claude Andruet, Ove Andersson et Jean-Pierre Nicolas pour ouvrir le palmarès du Championnat du Monde des Rallyes. 
 
Au fil des décennies, le mythe du Monte-Carlo n’a rien perdu de son attrait malgré son format plus contemporain : « Le Rallye Monte-Carlo est, au même titre que Le Mans et le Dakar, l’une des trois épreuves incontournables du sport automobile tant il est difficile, atypique et particulier », souligne Manu Guigou.
 
Célébrant le 110e anniversaire du Rallye Monte-Carlo, l’édition 2021 verra la marque au A fléché faire son retour dans les spéciales alpines. Pour la première fois, Manu Guigou y participera pour défier le chronomètre et les innombrables pièges du parcours. 
 
« Je ne compte que deux participations à mon actif en tant qu’ouvreur, dont une avec une Alpine A110 de série l’an dernier », rappelle-t-il. « Il s’agira donc de mon premier “vrai” Monte-Carlo et je suis extrêmement motivé à l’idée de le faire avec une Alpine, mais il faut rester humble devant la complexité de l’épreuve. Je veux rallier l’arrivée tout en essayant de signer la plus belle performance possible avec une marque emblématique ayant construit son palmarès et sa légende autour de cette épreuve mythique. »
 
« Revoir Alpine au Rallye Monte-Carlo est exceptionnel d’un point de vue symbolique », ajoute Philippe Quétaud, directeur France d’Alpine. « Ce retour s’inscrit dans les gènes de la marque et de ce qui a fait son succès et son mythe dans les années 1970. La résurrection d’Alpine se poursuit à la grande joie des passionnés, du public et de tous les collaborateurs qui suivront le Monte-Carlo d’aussi près que possible malgré les circonstances particulières entourant cette véritable fête populaire cette année. Pour les débuts de l’Alpine A110 Rally, Manu a réalisé une très belle performance en remportant le titre national en deux-roues motrices. Nous connaissons bien Manu grâce à son parcours et nous sommes ravis de pouvoir compter sur un pilote aussi emblématique que lui au volant d’une de nos voitures. Vivement le départ ! »
 
« Nous devrons user de toute notre expérience puisque le Monte-Carlo est un rallye réservant beaucoup plus d’inconnues que d’autres rendez-vous », poursuit Manu. « Au-delà de la météo et de la diversité de profils des routes, il faut sans cesse réfléchir aux combinaisons des réglages et des pneumatiques. Il y a une grande part de stratégie et de calcul. Beaucoup de gens parlent de compromis, mais cela va encore plus loin puisque nous devons penser aux pourcentages de zones sèches, mouillées et enneigées sur l’ensemble de la boucle… Parfois, seul le col est enneigé nous obligeant à une monte pneumatique atypique. N’oublions pas non plus que le terrain sera pollué par le passage d’une trentaine de quatre-roues motrices qui partent devant nous. Il faudra donc une bonne lecture de route dans l’instant et l’objectif sera de mettre toutes les chances de notre côté pour rallier l’arrivée le dimanche après-midi. »
 
Toujours mesuré dans son approche, le nouveau Champion de France deux-roues motrices sait que sa préparation sera déterminante avant d’aborder les quinze secteurs chronométrés de l’itinéraire tracé dans les Alpes-de-Haute-Provence, la Drôme, l’Isère, les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes. 
 
« Préparer un monument comme le Rallye Monte-Carlo requiert énormément de travail », détaille Manu Guigou. « Comme beaucoup de concurrents, nous étudions les spéciales en amont et nous faisons de nombreuses recherches puisque les organisateurs ont préparé un parcours renouvelé à plus de 85 % par rapport à l’an passé. » 
 
Malgré l’ampleur de la tâche qui l’attend, Manu Guigou pourra compter sur les pneumatiques Michelin puisque l’Alpine A110 Rally du Team Joffroy sera désormais chaussée des gommes du manufacturier français. 
 
« Je suis très heureux de réintégrer la maison Michelin », se réjouit Manu, qui endossera le rôle d’ambassadeur de la firme clermontoise en plus de celui de l’Alpine A110 Rally. « Nous roulerons avec la nouvelle gamme Michelin et j’ai découvert les pneus contact, slicks et cloutés que nous utiliserons au Monte-Carlo à l’occasion d’une séance d’essais organisée en décembre sur un terrain mixte – 50 % sec, 30 % mouillé et 20 % neige. J’ai immédiatement pris beaucoup de plaisir en retrouvant des sensations similaires à celles que j’ai connues sur terre : beaucoup de mouvements, de dérive et d’amplitude sur la route. Cela conférait à l’Alpine un comportement encore plus joueur ! » 
 
Pour son troisième rallye avec l’Alpine A110 Rally, Manu Guigou pourra aussi compter sur d’autres points de repère puisqu’il poursuivra l’aventure avec le Team Joffroy et son fidèle copilote Alexandre Coria.
 
« Nous avons désormais plusieurs centaines de kilomètres à notre compteur dans l’Alpine A110 Rally », ajoute Manu Guigou. « Je suis à l’aise au volant et je me fais plaisir de partager l’habitacle avec un pro du calibre d’Alexandre. Le Team Joffroy a également toute ma confiance et l’équipe ne cesse de démontrer que son succès dans le monde du rallye historique ne doit rien au hasard tant ils relèvent avec brio le défi d’une auto moderne. Nous avons donc toutes les cartes en main pour faire de belles choses et je voudrais remercier les partenaires ayant souhaité poursuivre cette belle aventure à nos côtés ainsi que ceux qui viennent de nous rejoindre cette année. »
 
« Nous avons hâte d’être au Rallye Monte-Carlo avec Manu et l’Alpine A110 Rally », appuie Romain Joffroy, directeur du Team Joffroy. « Nous sommes très heureux de nos résultats et de notre titre acquis pour nos prémices en moderne en 2020. J’ai connu beaucoup de satisfactions dans ma carrière, mais le scratch de la première spéciale pour la reprise au Mont-Blanc avec un plateau d’une telle qualité était un immense bonheur. Entre un pilote comme Manu, la voiture qu’est l’Alpine A110 Rally et le travail fourni par l’ensemble de l’équipe, nous sommes des plus motivés pour entamer cette nouvelle année. Nous travaillons dur, car c’est une épreuve imprévisible tant il y a de paramètres en constante évolution à prendre en compte. Nous nous réjouissons aussi de travailler avec Michelin, avec qui nous avons tissé des liens très forts en historique, et nous sommes impatients de les reproduire en rallye moderne. »
 
Manche d’ouverture des WRC, WRC2, WRC3 et de la Coupe FIA R-GT, le Rallye Monte-Carlo 2021 débutera jeudi 21 janvier par deux spéciales nocturnes avant deux boucles identiques de trois chronos le vendredi. Après trois nouveaux secteurs chronométrés le samedi, les concurrents rejoindront la Principauté de Monaco en début de soirée avant une étape dominicale inédite de quatre spéciales sans assistance. Le parcours totalisera 279,88 kilomètres de compétition sur un itinéraire total de 1417,15 km. 

LE PROGRAMME:

rallye monte carlo 2021 programme

Communiqué de Manu Guigou