Podiums A110 Rally 2020

En attendant de le retrouver très probablement sur les routes du championnat de France des rallyes asphalte, Anthony Fotia a effectué un très joli week-end en Lozère sur le rallye de Bagnols-les-Bains, réalisant des temps remarquables au volant de l’Alpine A110 RGT.

A110 Rally Anthony Fotia

Opposé à un beau plateau de R5, le jeune pilote niçois, copiloté par Didier Siruge, s’est classé à la quatrième place de ce rallye régional, réalisant même le scratch dans la toute dernière spéciale, devançant notamment Thibault Habouzit, vainqueur final de cette épreuve.

Après une telle performance, il était évident pour nous de lui décerner le titre honorifique de « Performance du week-end » et de le contacter pour en discuter.

Comment s’est organisée cette participation au Bagnols-les-Bains ? 

« En début d’année, l’équipe Chazel m’a prévenu qu’elle allait acheter une nouvelle Alpine et m’a proposer de faire le premier rallye avec cette voiture, comme avec la Citroën C3 R5 à l’époque, et c’était donc ce rallye de Bagnols-les-Bains. Après le confinement, j’avais pu faire une séance d’essais pour découvrir l’auto. »

Comment s’est déroulée cette course ?

« C’était très positif pour nous et la voiture. Après 1 mois et demi sans roulage avec l’auto, on a repris « doucement » avec deux spéciales de redécouverte. Au fil des spéciales, on a changé des réglages au niveau des barres et des suspensions pour trouver les meilleurs réglages.

Je ne m’attendais clairement pas à être aussi proche des R5, surtout avec de bons pilotes comme Habouzit et Lacomy notamment, mais aussi sur un terrain étroit et bosselé qui n’était pas idéal pour l’Alpine.

Au final, je suis très surpris d’avoir fait le scratch. Sur le moment, je n’en revenais pas, j’étais trop content. On a trouvé un juste milieu entre les clics d’amortisseurs et la barre stabilisatrice à l’arrière pour éviter le patinage à l’arrière, ce que la voiture a tendance à faire pas mal.

C’est vraiment une voiture pour se faire plaisir, que ce soit en régional qu’en championnat de France. Il y a de la puissance, les palettes au volant, une belle facilité de conduite…c’est une voiture qui peut convenir à tout le monde, à des jeunes sans possibilité d’être en R5 ou à des pilotes plus confirmés qui veulent avoir une auto sympa à piloter. Je pense d’ailleurs que le chassis est meilleur que par rapport à une Porsche. »

A110 Rally Anthony Fotia 2

Quelle est la suite de ton programme cette année ?

« Déjà, je n’ai pas du tout prévu de rouler de nouveau avec cette Alpine. Pour l’instant, il est fort possible que je m’engage en coupe Peugeot, mais avant de voir ça, je vais essayer de rouler en R5 sur la fin de saison en championnat de France. Si ce n’est pas bon pour la R5, j’essaierai de rebondir avec la nouvelle 208.

Avant le Bagnols-les-Bains, j’ai roulé en Italie sur le rally di Alba, une épreuve que j’avais adoré l’an passé. Donc j’ai essayé de mettre un peu de budget pour rouler avec Roger Tuning, une équipe que je connaissais déjà, et avec une Polo, la voiture que je connais le mieux en R5.

Je me suis dit qu’il y avait peut-être un coup à faire. J’ai beaucoup travaillé pour préparer ce rallye. Au final, j’ai eu beaucoup de félicitations à l’arrivée (5e derrière 4 Hyundai soutenues par le constructeur), mais malheureusement rien eu de concret derrière. »

Source: Rallye Sport