Podiums A110 Rally 2020

Index de l'article

RESULTATS DES PILOTES D'A110 RALLY - DEUXIEME JOURNEE D'EPREUVES

2020 Touquet epreuves J2

 2020 Touquet A110 R GT J2

Alpine A110 R GT touquet J2 Francois Delecour....Alpine A110 R GT touquet J2 Cedric Robert

logo FFSA TV

FAITS MARQUANTS

Au terme d’un Touquet fidèle à sa réputation, Yoann Bonato lance parfaitement sa saison avec sa toute première victoire sur l’épreuve du nord. De retour en forme sur une manche du championnat de France, Eric Brunson termine finalement deuxième après deux grosses erreurs. Au volant de la Volkswagen Polo qu’il découvrait, Quentin Giordano réalise un bon weekend avec de belles performances et la troisième marche du podium. Derrière Brunson transparent au championnat, le nancéen marque même les points de la deuxième place. Leader au départ de la seconde étape, Quentin Gilbert est passé à côté de sa deuxième étape. Parti à la faute plusieurs fois ce samedi, le pilote vosgien aurait clairement pu viser mieux que la quatrième place. Pour sa première course au volant de la C3 R5, Jean Baptiste Franceschi réalise une excellente prestation avec un meilleur temps et le top 5 final. De son côté, Thibault Habouzit rate son retour en championnat de France. Le pilote auvergnat se console tout de même avec la victoire dans le trophée Michelin.

En deux roues motrices, François Delecour a survolé les débats tout au long du weekend avec la nouvelle Alpine, déjà victorieuse pour son retour en rallye. Loin derrière, Manu Guigou décroche la classe R3 au volant de sa Clio avant de logiquement retrouver l’Alpine dès le prochain rallye. Contraint à l’abandon (cardan ES1), Cédric Robert a montré de belles choses au volant de l’Alpine.

Dans le championnat Junior, Léo Rossel décroche finalement sa première victoire en formule de promotion. Julien Pontal et Louis Myr complètent le podium. Parmi les grands perdants du weekend, Tom Vanson (sortie) et Florent Todeschini (sortie) figurent en tête de liste.

En VHC, Arnaud Choquet s’impose finalement au terme d’une course marquée par les abandons des deux leaders Anthony Fotia et Pol Lietaer.

 Equipe FJ: "Une superbe entrée en matière pour François et l’Alpine qui termine 11 ème au scratch et 1er 2 Roues Motrices sur un rallye aux conditions bien délicates tout ça au milieu d’une flopée de R5 .. Très prometteur!! "

Jérôme Galpin: «Le rallye du Touquet, première manche du championnat de France asphalte, est une épreuve un peu à part dans la saison, « à mi-chemin entre une épreuve asphalte et une épreuve terre, explique Jérôme Galpin. Les routes sont longues, droites, étroites. Il y a beaucoup de changements d’adhérence, de boue, le sol est glissant. Il y a dans cette épreuve une grande part d’improvisation et de feeling. C’est un rallye sur lequel on doit d’abord survivre avant d’aller chercher de la confiance. C’est un rallye d’équilibriste !  Quoi qu’il en soit, nous avons pris une autre direction que les autres GT (Porsche, Abarth), explique Jérôme Galpin. Nous avons souhaité conserver l’esprit qui a fait de l’Alpine des années 1970 ce qu’elle était. Une voiture fiable, facile à conduire. On voulait que le pilote conserve beaucoup de plaisir à son volant alors on a préféré mettre l’accent sur le châssis, travailler sur les liaisons au sol. »

François Delecour« C’est une belle histoire, et une belle victoire en deux roues motrices. On a été au bout avec une nouvelle voiture en étant au contact du top 10. »

Cédric Robert: « L’équipe a bossé fort pour qu’on soit là. On a fait un demi rallye, c’est comme ça, vivement le prochain. »